Amapa dénonce la cacophonie dans la gestion des primes Covid pour les métiers du domicile

Applaudis chaque soir sur les balcons, plébiscités par les français durant toutes la crise, ils sont désormais les grands oubliés de la crise sanitaire du Covid. Les métiers du domicile attendent toujours une récompense pour leur investissement et une reconnaissance sérieuse de leurs métiers.

A plusieurs occasions durant la crise, le Président de la République et le Premier Ministre d’alors, avaient promis pour les métiers médicaux et médico sociaux une prime, quel qu’en soit le prix, apparaissant en quelque sorte comme une reconnaissance de leurs investissement exceptionnel. 

Si pour les métiers de la santé, la situation a tendance à se réguler, pour les métiers du domicile, nous assistons à une cacophonie dans la gestion de cette prime pour laquelle le gouvernement a renvoyé la balle dans le camps des Conseils Départementaux. 

Amapa, opérateur médico-social du groupe Doctegestio, possède des agences pour les métiers du domicile dans 27 départements. A ce jour une dizaines d’entre eux auraient décidé du versement d’une prime dont la valeur s’étend de 300 à 1500 euros selon les choix budgétaires et politiques, d’autres refusent catégoriquement un versement et enfin une majorité ne donnent aucune information. 

Ces décisions, sont, pour ces hommes et ces nombreuses femmes qui courageusement ont maintenus leur mission, sources d’une injustice flagrante et d’un traitement inégalitaire au sein de notre pays. 

Cette situation n’est pas sans rappeler la cacophonie qui s’est faite jour durant la crise pour la prise des mesures d’urgence. 

Ce constat qui irrite les opérateurs de terrain laisse penser qu’il est urgent de proposer des système de management et de financement de l’offre de soins qui se situent à d’autres niveaux.

Amapa milite pour une organisation centrée sur des opérateurs globaux intervenant tout au long de la vie des individus et des familles, et avec  lesquels les services publics collaborent enfin pour mutualiser les moyens au service de ceux qui en ont besoin. 

Le groupe Doctegestio réitère les demandes qu’il a faites au Président de la République Française, à Madame Macron, aux anciens Ministres des territoires et de l’égalité femme-homme, ainsi qu’au Parlement d’avoir cette réflexion et ces actions qui permettront une reconnaissance des métiers du domicile.  

Le vieillissement des populations, leur volonté de vivre au domicile le plus longtemps possible, et l’aspiration des personnes vivant en France à être en bonne santé le plus tard  possible le nécessitent. 

Amapa et son groupe Doctegestio restent à disposition des autorités politiques et sanitaires pour travailler ces projets. 

L’Agapa s’adosse au Groupe Doctegestio pour poursuivre ses activités d’aide à domicile à Bordeaux

Le 12 juin 2020, l’Agapa, Association Girondine d’Aide Aux Personnes Âgées intervenant dans  les villes de Mérignac, Bordeaux et Le Bouscat, a choisi de rejoindre le groupe Doctegestio et son opérateur médico-social Amapa pour assurer la pérennité de ses activités de services à domicile, mises en difficulté suite notamment à une perte d’activité liée à la crise du covid-19.

Depuis trente ans, l’Agapa, association à but non lucratif propose, des services d’aide et d’accompagnement à domicile aux personnes âgées, personnes porteuses de handicap, personnes en sortie d’hospitalisation et à toute personne ayant besoin d’aide à domicile : prestations ménagères, préparation des repas, accompagnement lors des sorties (courses, rendez-vous médicaux….).

Si la gouvernance de l’association pensait depuis quelques temps, transmettre l’activité, la crise sanitaire liée au covid-19 a accéléré cette décision. Fortement déstabilisée pendant cette période, Agapa a enregistré une perte d’activité significative. Elle s’est tournée vers le groupe Doctegestio pour assurer la continuité des prestations délivrées, auprès des 173 personnes accompagnées (41000 heures prestées/an).

Jacques Cochenec cède la présidence de l’Agapa à Bernard Bensaid, Président du groupe Doctegestio et d’Amapa, élu à l’unanimité à la tête du conseil d’administration tenu à l’occasion d’une assemblée générale extraordinaires d’Agapa le 12 juin 2020. Jacques Cochenec demeure vice-président pour assurer la co-gestion de la structure aux côtés de Bernard Bensaid. Les 40 salariés d’Agapa peuvent poursuivre sereinement leurs missions de soutien aux plus fragiles, épaulés par Amapa et les moyens mutualisés du groupe et ses services supports. 

Amapa est déjà présente en Gironde à Andernos-les-Bains, Arcachon, Galgon, Lussac suite à l’adossement ou la fusion avec quatre autres structures médico-sociales qui ont rejoint le groupe en mars 2019 pour deux d’entres elles (Anfasiad et AIADL) et cette année en avril (Rester chez Soi) et tout récemment en juillet (Bassin Services Personnes).

Ce nouveau partenariat avec l’Agapa permet de renforcer la position du réseau Amapa en Nouvelle-Aquitaine et ainsi contribuer au maillage territorial de l’offre de service proposée. 

Le groupe Doctegestio continue à déployer son offre de premier opérateur global de la santé et du bien-être sur l’ensemble du territoire français.

Yvelines – Amapa ouvre sa 4e agence de service à domicile en Île-de-France

Déjà implantée en Île-de-France depuis 2017, Amapa propose désormais ses services dans le département des Yvelines (78) grâce à la reprise des activités de l’agence Domidom de Mantes-la-Jolie. Un 33e département où les services Amapa sont maintenant  disponibles. 

Rétroactivement, depuis le 1er juillet 2020, les activités du SAAD (Service d’aide et d’accompagnement à domicile) de la Sarl Isa Services de Mantes-la-Jolie, franchise Domidom, ont rejoint, sur décision du Tribunal de commerce de Versailles, le groupe Doctegestio et son opérateur médico-social Amapa. 

Les services d’aide à domicile sont délivrés dans les villes du Pecq, Le Vésinet, Saint Germain en Laye, Chatou, Marly le Roi, Le Port Marly, Fourqueux, Bougival, Louveciennes, Chambourcy, Croissy-sur-Seine, Mareil Marly, Etang la Ville et ses environs.

Une centaine d’usagers, personnes fragiles, sont accompagnés et soutenus par une trentaine de professionnels intervenants à domicile sur ce territoire yvelinois. 

En rejoignant Amapa, les collaborateurs seront soutenus par les services du Groupe Doctegestio. Cela permettra à l’agence de Mantes-la-Jolie de gagner en visibilité, et aux salariés de poursuivre leurs missions tout en développant leur activité.

Les clients seront accompagnés de façon bienveillante avec un objectif continu de qualité de service. 

En Île-de-France, Amapa est déjà présente à Meaux, à Melun et à Paris depuis la reprise des activités de Seren’âge en 2017, de l’Assad de Meaux en 2018 et l’ouverture d’une agence dans le 5e arrondissement de Paris en 2019. 

L’approche Amapa est de développer une organisation fluide et décloisonnée, du parcours d’accompagnement et de soins pour les seniors et  les personnes en situation de handicap. Elle répond aux nouveaux enjeux liés à la transition démographique et aux nouveaux besoins des seniors dans les Yvelines comme partout en France.

Bassin Services Personnes rejoint Amapa et renforce l’offre d’aide à domicile en Gironde

Ce mardi 7 juillet, c’est Bassin Services Personnes (BSP), une nouvelle association girondine d’aide à domicile, qui vient de rejoindre le groupe Doctegestio et son opérateur médico-social Amapa. L’offre de service d’aide aux personnes fragiles de ce territoire proposée par le réseau Amapa se trouve ainsi renforcée d’une agence supplémentaire.

Dans sa décision du 6 juillet 2020, le Tribunal judiciaire de Bordeaux autorise la cession des activités de services à la personne délivrées par BSP au groupe Doctegestio et à l’association girondine Anfasiad, partenaire Amapa depuis plus d’un an déjà.

Absorbée par Anfasiad, l’association Bassin Services Personnes, installée à Andernos-les-Bains, délivre des services d’aide et d’accompagnement à domicile depuis 20 ans sur la région du bassin d’Arcachon et Val de l’Eyre. 

Chaque mois, près de 5.000 heures de prestations sont réalisées auprès de personnes âgées et de personnes en situation de handicap. Des prestations de confort à domicile (ménage/repassage) sont également proposées à tous. 

Les 57 collaborateurs et intervenants à domicile de BSP ont émis, par l’intermédiaire des membres du Conseil Social Économique de l’association BSP, un avis favorable à l’unanimité pour rejoindre Doctegestio et Amapa. Comme les 6.500 professionnels issus de structures médico-sociales diverses fédérées au sein du réseau Amapa, ils pourront bénéficier des nombreux avantages proposés par le Groupe comme par exemple les opportunités de formation, de mobilité et d’évolution professionnelle.

Jean-Marc Boizeau, ex- Président de BSP, poursuivra son investissement au sein du conseil d’administration de Anfasiad afin d’assurer la continuité.

En Gironde, le réseau Amapa poursuit ainsi son développement. Ses agences de Arcachon, Galgon, Lussac et désormais Andernos-les-Bains apportent un service de proximité pour le bien-être à domicile des girondins.

Julie Maunoir, nouvelle directrice des opérations des services à domicile en région Centre-Val de Loire

Après plusieurs années d’exercice professionnel dans différents secteurs d’activités (banque, mutualiste, industrie pharmaceutique…), Julie Maunoir fait son entrée dans le secteur social et médico-social en 2008. Elle occupe successivement des postes de direction au sein d’Ehpad, de foyer d’hébergement, de foyer occupationnel et centre d’accueil de jour pour personnes adultes en situation de handicap et de service d’aide et d’accompagnement à domicile.

C’est dans le cadre de ces dernières missions en SAAD que Julie Maunoir entre en contact avec Amapa lorsque l’association d’aide à domicile AMELIA (réseau UNA Centre), dont elle assure la direction, rejoint le réseau Amapa le 1er juillet 2020.

Diplômée du CAFDES (Certificat d’Aptitude aux Fonctions de Directeur d’Établissements Sociaux et médico-sociaux) délivré par l’Ecole des Hautes Etudes en Santé Publique (EHESP) de Rennes, Julie Maunoir a également d’autres cordes à son arc : certifiée évaluateur interne en démarche qualité, consultante à l’Institut du Travail Social de Tours, membre de jury d’évaluation des élèves du CAFERUIS et du CAFDES.

Julie Maunoir est également une professionnelle investie qui participe à l’élaboration des politiques publiques du handicap et de la vieillesse. Membre titulaire du CDCA du Loiret (Conseil Départemental de la Citoyenneté et de l’autonomie), elle contribue au niveau local à la co-construction des politiques publiques territoriales en concertation avec les personnes et leurs proches, les représentants institutionnels locaux et les professionnels du secteur de l’âge et du handicap.

Forte de ce riche parcours professionnel et de ces diverses expériences, Julie Maunoir prend la direction opérationnelle des services à domicile Amapa de la région Centre-Val de Loire à compter du 1er juillet 2020. Cette nouvelle dimension donnée à sa carrière l’amènera à assurer le suivi opérationnel et le développement des activités d’aide et de soins à domicile dans les 6 départements du Centre-Val de Loire où Amapa dispose déjà de 4 agences à Blois, Châtillon-sur-Loire, Gien et Orléans.