La ville de Paris autorise Amapa à servir les personnes fragiles

La ville de Paris vient d’autoriser Amapa à exploiter, en mode prestataire, un service d’aide et d’accompagnement à domicile. Disponibles à Paris depuis décembre 2019, les services à domicile Amapa, opérateur médico-social du groupe Doctegestio, sont désormais également proposés sur ce territoire aux personnes âgées et/ou en situation de handicap. L’autorisation est accordée pour une durée de 15 ans par Madame la Maire de Paris.

L’agence Amapa de Paris, située rue Monge dans le 5ème arrondissement, à proximité de Notre-Dame et de la Sorbonne, est installée juste à côté du centre audio Doctocare, l’opérateur de santé du groupe, afin de faire jouer les synergies possibles pour la santé et le bien-être des clients. 

L’équipe coordinatrice du Service d’Aide et d’Accompagnement à Domicile (SAAD) de Paris assure au domicile, des prestations de services ménagers et des prestations d’aide à la personne pour les activités ordinaires et les actes essentiels de la vie quotidienne (entretien du logement, entretien du linge, préparation des repas, courses, aide à la toilette, aide à l’habillage, et au déshabillage).

Canicule et Covid – Des mesures de prévention adaptées au contexte épidémique

C’est l’été et les fortes chaleurs sont de retour. Celles-ci peuvent avoir un impact très rapide sur l’état de santé (coups de chaleur, déshydratation…), notamment celui des personnes les plus vulnérables qui peut se dégrader rapidement et nécessiter des soins d’urgence. Des séquelles très importantes voire le décès peuvent être la conséquence des atteintes les plus graves.

Des gestes simples permettent de se préserver de la canicule en rafraîchissant son corps et son domicile. 

Cette année le contexte épidémique lié à la persistance de la circulation du COVID-19 en France nécessite cependant d’adapter la surveillance sanitaire et la prévention des conséquences des vagues de chaleur notamment envers les publics à risques. En effet, la situation épidémique est considérée comme un facteur aggravant dans la vigilance canicule, sachant que les populations vulnérables sont en partie les mêmes pour la COVID-19 que pour les fortes chaleurs.

 Quelles sont les personnes à risques ? 

  • Les personnes âgées de plus de 65 ans.
  • Les nourrissons et les enfants, notamment les enfants de moins de 4 ans.
  • Les femmes enceintes.
  • Les personnes confinées au lit ou au fauteuil.
  • Les personnes souffrant de troubles mentaux (démences), de troubles du comportement, de difficultés de compréhension et d’orientation ou de pertes d’autonomie pour les actes de la vie quotidienne.
  • Les personnes ayant une méconnaissance du danger.
  • Les personnes souffrant de maladies chroniques ou de pathologies aiguës au moment de la vague de chaleur.
  • Les personnes en situation de grande précarité.
  • Les personnes sous traitement médicamenteux au long cours ou prenant certains médicaments pouvant interférer avec l’adaptation de l’organisme à la chaleur. Les médicaments peuvent aggraver les effets de la chaleur.

Les gestes à adopter pour se protéger de la chaleur

  • boire de l’eau régulièrement sans attendre d’avoir soif. Pas plus d’1,5 litre/jour pour les personnes les plus âgées
  • rester dans un lieu frais
  • fermer les volets et fenêtres le jour et aérer la nuit
  • mouiller son corps (visage, avant-bras) plusieurs fois par jour
  • éviter de sortir aux heures les plus chaudes 
  • éviter les efforts physiques
  • manger en quantité suffisante
  • éviter l’alcool
  • si vous êtes atteint d’une maladie chronique ou prenez un traitement médicamenteux régulier, demander conseil à votre médecin traitant ou à un pharmacien.

Des consignes adaptées pour le rafraîchissement des espaces intérieurs

Le ventilateur ne peut plus être utilisé en collectivité, dans les milieux clos où se trouvent plusieurs personnes. Il peut en revanche être utilisé dans le milieu familial en l’absence de personnes malades ou pour une personne seule en l’arrêtant en présence de visiteurs. 

Les masques ne doivent pas être humidifiés car leur efficacité ne serait plus assurée.

Prendre des nouvelles de ses proches et veiller sur les plus vulnérables

N’oubliez pas de prendre des nouvelles de vos proches, surtout s’ils sont isolés et font partie des publics à risques. Une intervention rapide en cas de nécessité peut leur sauver la vie. S’ils ont plus de 65 ans, incitez-les à s’inscrire sur les registres communaux et, lors des visites, respectez scrupuleusement le lavage des mains, les distances de sécurité et le port du masque.

Les autorités appellent à la solidarité nationale envers les personnes les plus fragiles, notamment les aînés, les personnes en situation de handicap ou isolées, ainsi qu’aux personnes surexposées, dont les sans-abri. 

Appelez le 15 sans tarder en cas de malaise.

Continuer à respecter les gestes barrières contre la COVID-19

  • se laver régulièrement les mains
  • porter un masque
  • respecter une distanciation sociale d’un mètre minimum
Infos et conseils

Un soutien psychologique aux familles des résidents des Ehpad Amapa bouleversées par le covid-19

Photo Amapa– Groupe Doctegestio© réalisée avant la crise sanitaire du covid 19.

Les résidents en Ehpad et leurs familles ont payé un lourd tribut au Covid-19. Pour les proches, la suspension puis la limitation des visites à leur parent, à laquelle s’ajoute la crainte perpétuelle de contamination de leur aîné fragile, créées des situations de tension avec les équipes de l’établissement révélatrice d’un mal-être certain.

Pour renforcer son écoute objective, Amapa, opérateur médico-social du groupe Doctegestio, met à disposition de chacune des familles de ses résidents d’Ehpad,  et de façon inédite en France, un dispositif de soutien et d’accompagnement psychologique en partenariat avec Pros-consulte.

L’écoute des professionnels des Ehpad ne suffit plus

Depuis le début de la crise sanitaire et aujourd’hui encore alors que la circulation du virus covid 19 sur le territoire reste active, les professionnels des Ehpad font preuve d’une très grande vigilance pour protéger au mieux leurs résidents âgés vulnérables. Ils appliquent strictement les directives successives du gouvernement et des autorités de santé en développant et mettant en place de nouveaux protocoles d’hygiène et de surveillance adaptés à cette situation exceptionnelle et évolutive.

Ces adaptations progressives ont bouleversé la vie des résidents et de leurs proches, mécontents et angoissés.

Si pour chaque résident, un suivi psychologique renforcé est de rigueur depuis le début de la pandémie, pour les familles, l’écoute attentive des équipes des Ehpad, elles-mêmes affectées par la situation de confinement, ne suffit pas toujours, pouvant aller jusqu’à générer des situations conflictuelles avec certaines familles. 

Une plateforme anonyme d’écoute et de conseil 24/24 et 7/7

Pour apporter une réponse à ce mal-être, Amapa met à disposition gracieusement une plateforme d’aide et de soutien psychologique.

Déjà accessible à chacun des professionnels exerçant dans les 14 Ehpad Amapa, la plateforme téléphonique Pros-consulte est désormais mise à la disposition des 715 familles de résidents. 

Cet outil leur permet, si elles en ressentent le besoin, d’échanger avec des psychologues diplômés et expérimentés indépendants d’Amapa. Accessible 24h/24 et 7j/7 de façon anonyme et strictement confidentielle, les familles trouveront dans ce service un soutien et des conseils complémentaires, entièrement individualisés. 

Cet espace d’expression permet aux proches de se libérer de leurs émotions et d’appréhender de façon plus sereine la crise particulière actuelle mais aussi par exemple la période souvent délicate de l’admission de son proche en établissement où il faut apprendre à faire confiance et déculpabiliser le “placement” en Ehpad. 

Les professionnels et la direction des Ehpad restent cependant toujours disponibles, à l’écoute des familles et ouvertes au dialogue pour faire face ensemble à cette situation inédite, qui impacte le quotidien de tous.

Le bien-être des résidents passe aussi par celui des familles et des professionnels

“La bienveillance est l’une des trois valeurs d’Amapa. Le bien-être de nos résidents en Ehpad est une préoccupation de tous les instants. Mais pour que ceux-ci soient heureux et sereins, leur environnement doit l’être aussi. Les professionnels qui les aident et les soignent au quotidien comme leur proches constituent cet équilibre qu’il faut également préserver. C’est pourquoi Amapa a choisi d’élargir l’accès au dispositif d’écoute et d’accompagnement psychologique déjà proposé aux équipes professionnelles des Ehpad, aux proches des résidents. “

Sandra Staudt, Directrice opérationnelles des Ehpad et Ehpa Amapa.