L’agence Amapa de Lanester déménage à Lorient

Depuis le 30 novembre 2020, l’agence Amapa de Lanester a quitté le bâtiment rue Jean Jaurès de la ville pour s’installer dans de nouveaux locaux plus spacieux et plus modernes situés à Lorient au 24 Rue de Ploemeur.

“Ce déménagement, souhaité dès la reprise des activités d’aide à domicile par notre Groupe il y a quelques semaines, permet d’améliorer l’accessibilité de notre accueil aux usagers, la visibilité de l’agence et le confort des salariés et collaborateurs” souligne Alexandre Martineau, directeur opérationnel des activités à domicile Amapa Grand Ouest.

“Être bienveillant en améliorant la qualité de l’accueil et en mettant l’humain au cœur de nos actions affirme la vocation sociale et solidaire du réseau Amapa que nous avons rejoint depuis peu”, complète Cécile Aubert, responsable de l’agence Amapa Lorient.

Aujourd’hui 18 intervenants professionnels et expérimentés Amapa apportent leur aide et soutien dans les tâches et gestes du quotidien aux 100 personnes en perte d’autonomie sur le territoire de Lorient, Lanester, Larmor Plage, Ploemeur, Quéven, Caudan, Lomener, Hennebont.  

Amapa propose de l’aide aux personnes âgées et handicapées (entretien du domicile et du linge, lever/ coucher, aide à la toilette, déplacements, repas, courses …), des prestations de ménage et repassage pour apporter confort et bien-être aux actifs et leurs familles ainsi que la téléassistance.

100 postes à pourvoir immédiatement en Moselle pour aider les personnes fragiles à leur domicile

Dans le contexte sanitaire actuel, les personnes âgées, isolées, fragilisées par la maladie ou le handicap doivent continuer à être aidées à leur domicile. Au maintien des services délivrés existants, s’ajoutent, d’une part, un afflux des nouvelles demandes d’aide et, d’autre part, des professionnels qui ne sont pas épargnés par la covid-19, et ainsi isolés et dans l’incapacité d’intervenir à domicile pour réaliser leurs missions. 

Pour faire face à cette situation, Amapa organise de nouvelles Job Sessions le 8 décembre prochain. En Moselle, une centaine de postes sont à pourvoir en urgence au sein des agences Amapa de Metz, Thionville et Château-Salins.

Un afflux des demandes de services à domicile lié à la pandémie

En temps normal, les nouvelles demandes d’aide à domicile sont croissantes. Le vieillissement de la population et l’allongement de la durée de la vie contribuent au développement des services à la personne, notamment auprès des seniors qui souhaitent rester à leur domicile le plus longtemps possible. 

Le contexte actuel de pandémie accélère encore les demandes, notamment celles des familles, qui jusque-là s’occupaient de leurs proches, et sont inquiètes quant au risque de leur transmettre la covid-19. Elles sollicitent donc l’aide de professionnels pour accompagner leurs proches dépendants et souvent isolés. Les intervenants à domicile Amapa sont effectivement équipés (masque, gants, gel …)  sensibilisés et formés aux gestes barrières et précautions particulières à prendre chez un usager fragile pour l’accompagner en toute sécurité.

Missions confiées et profils recherchés

Les aides à domicile Amapa interviennent dans la prise en charge au quotidien de personnes âgées, en situation de handicap ou auprès de familles. Au domicile des particuliers, ils/elles les aident à se lever/coucher, à faire leur toilette, à s’habiller et à se déplacer. Ils/elles les accompagnent dans leurs sorties, réalisent leurs courses, préparent leurs repas et entretiennent leur cadre de vie. 

Sens des responsabilités, autonomie et écoute sont des qualités indispensables à l’exercice de ce métier. Si pour réaliser certaines missions auprès de publics fragiles une expérience dans l’aide à la personne est exigée, les débutants motivés et consciencieux peuvent aussi postuler. Ils sont accompagnés d’un tuteur confirmé lors de leurs premières interventions. Des formations sont également proposées.

Rencontrez nos recruteurs le 8 décembre 2020

Le mardi 8 décembre 2020, les responsables des agences Amapa de Metz, Thionville et Château-Salins organisent chacun une Job Session pour rencontrer les candidats présélectionnés suite à un premier échange téléphonique. Ils les accueilleront sur rendez-vous et dans le strict respect des règles de précaution sanitaire. 

Pour décrocher un rendez-vous et rejoindre rapidement les équipes Amapa, les candidats sont invités à postuler en ligne. Les candidatures peuvent également être adressées ou déposées directement dans nos agences Amapa de Metz, Thionville et Château-Salins. Tous les candidats seront contactés.

Application des accords du Ségur de la santé : Bernard Bensaid écrit au Ministre des Solidarités et de la Santé

Monsieur le Ministre des Solidarités et de la Santé, 

Dans la crise sanitaire qui touche actuellement notre pays, les acteurs médicaux et médico-sociaux remplissent un rôle de premier ordre. Leur présence auprès des patients et des personnes fragiles, les soins qu’ils prodiguent sont des remparts contre l’évolution de la maladie. 

Les accords du Ségur de la santé que vous avez organisé suite à la première vague de la Covid-19 contribuent à reconnaître cet investissement très fort des personnels hospitaliers ou des EHPAD, et nous tenons à vous en remercier. 

Malheureusement, ces décisions ne s’appliquent pas à tous les établissements et leurs salariés, dès lors qu’ils ne sont pas reconnus comme agents hospitaliers. 

Le groupe Doctegestio dont j’assure la Présidence, emploie 12 000 collaborateurs agissant dans les secteurs de l’hospitalisation ou des soins de ville, centres dentaires, centres d’imagerie, laboratoires, soins infirmiers à domicile. 

Selon que les accords du Ségur de la santé vont s’appliquer ou pas à leur situation, ils seront traités différemment. 

Pourtant, ces collaborateurs ont les mêmes métiers, les mêmes contraintes, les mêmes parcours de formation. Ils participent avec les mêmes efforts, le même engagement sans faille dans le combat contre l’épidémie. 

Parfois même, au sein d’un même établissement juridique, selon que ces personnels collaborent au sein du bâtiment hospitalier ou de son annexe (laboratoire satellite d’une clinique par exemple), ils ne seront pas traités de la même manière. 

Au-delà de l’injustice qui légitimement est ressentie par les collaborateurs se trouvant dans cette situation, je veux vous alerter sur les conséquences d’une telle décision en termes de recrutement. 

Vous connaissez Monsieur le Ministre, les difficultés grandissantes que les acteurs de la santé rencontrent pour recruter dans ces métiers pourtant essentiels.

L’inégalité et l’injustice créées par ces décisions vont renforcer ces difficultés qui risquent de peser sur l’attractivité du secteur et de nos établissements, de poser des problèmes de management pouvant aller jusqu’à des répercussions sur la qualité de la prise en charge. 

Monsieur le Ministre, au nom de mes collaborateurs je vous demande de bien vouloir reconsidérer votre position, et engager une évolution des décrets permettant un traitement égalitaire de l’ensemble des acteurs intervenant auprès des personnes malades et fragiles. 

Dans l’attente de votre décision, je vous prie de recevoir, Monsieur le Ministre, l’expression de mes sentiments distingués. 

Bernard Bensaid 
Président groupe Doctegestio et Amapa

Participation 100% digitale au Salon des services à la personne 2020

Les 17 et 18 novembre 2020, Amapa, opérateur médico-social du groupe Doctegestio, participera pour la 4ème année consécutive au Salon des services à la personne et de l’emploi à domicile

Malgré la crise sanitaire, Amapa sera présent à l’image de ses équipes opérationnelles mobilisées sur le terrain, depuis le début de la crise, auprès de leurs usagers fragiles, des familles et des malades de la covid-19. 

Deux stands pour mieux vous accueillir

Pour cette édition 100% digitale du Salon des services à la personne et de l’emploi à domicile, Amapa animera deux stands : 

Son dispositif de téléassistance disponible 24/24 apporte en complément, sécurité et sérénité aux utilisateurs et à leurs proches. Récemment complétée d’un bracelet Alerte chute, la téléassistance Amapa contacte désormais automatiquement des secours en cas de chute brutale. 

Et lorsque la vie à leur domicile n’est plus possible, car souvent isolé et non sécurisé, Amapa propose de les accueillir au sein de l’une de ses 20 résidences d’hébergement (Ehpa et Ehpad). Offrant un cadre de vie chaleureux et familial, les résidents sont accompagnés avec grande bienveillance par nos équipes soignantes et d’animation.

  • un stand Emploi dédié au recrutement de forces vives dont les différents établissements Amapa ont besoin que ce soit pour intervenir à domicile ou en résidence d’hébergement : aides à domicile, assistants.es de vie aux familles, aide-soignants.es, infirmiers.ères… En cette période épidémique, l’intervention de ces professionnels est essentielle et indispensable à la bonne santé des populations au cœur des territoires.

Amapa présentera également son offre de formation gratuite en apprentissage au métier d’avenir d’Assistant.e de vie aux familles

Vous êtes particulier, particulier-employeur, aidant familial, salarié ou à la recherche d’un emploi : pendant 2 jours, vous pourrez échanger en direct par tchat avec nos conseillers disponibles en ligne pendant toute la durée du salon. Ils pourront répondre à toutes vos questions, sans avoir à vous déplacer !

Développement et partenariat

Vous êtes un professionnel du secteur médico-social, de la santé ou une collectivité ? Vous cherchez un partenaire pour travailler ensemble, renforcer ou développer vos activités ou votre offre de service aux populations ? Amapa vous propose des solutions

Depuis 2012, le réseau Amapa a accueilli 47 structures médico-sociales qui contribuent à une mission d’intérêt public. Plusieurs conventions de partenariats ont également été conclues avec des collectivités , des professionnels de santé ou des établissements d’hébergement pour apporter des services utiles à leurs utilisateurs. Amapa réunit aujourd’hui 6 900 collaborateurs qui accompagnent 35 000 personnes au sein de 150 établissements et services répartis dans 38 départements.  

Toujours innover

En France, les personnes touchées par la perte de leur autonomie ont une préférence affirmée : elles veulent rester vivre à domicile le plus longtemps possible, même si elles sont seules et dépendantes. Au-delà des interventions humaines, cela nécessite des services d’accompagnement toujours plus complets et réactifs. Chez Amapa, nous développons des solutions innovantes en terme d’outil et d’accompagnement pour apporter des réponses adaptées à ces publics et aux évolutions du secteur d’activité notamment en cette période de risque sanitaire : cahier de liaison numériqueéquipe mobile de secours en Ehpad … 

Comment visiter nos stands ? 

Pour participer à ce salon 100%  digital, sans avoir à vous déplacer, il suffit de vous inscrire gratuitement sur le site du Salon des services à la personne et de l’emploi à domicile et vous connecter à la plateforme du salon les jours de l’événement. Nos conseillers en ligne seront disponibles pour répondre à toutes vos questions. 

17 – 18 novembre 2020 de 10h à 18h

Inscription gratuite et accès : https://www.salon-services-personne.com/  

Toulouse-Béarn – Autonomiadom rejoint le réseau Amapa

Le service d’aide et d’accompagnement à domicile (SAAD) Autonomiadom a rejoint Amapa, opérateur médico-social du groupe Doctegestio, le 5 novembre 2020.  C’est le groupe Korian, propriétaire de cette activité, qui a décidé de la céder, souhaitant se focaliser sur le développement au niveau national de son réseau d’aide à domicile Petits-fils. Cette arrivée permet à Amapa d’investir de nouveaux départements dans les régions Nouvelle-Aquitaine et Occitanie, pour y proposer son offre globale de services d’aide à la personne. 

Le SAAD Autonomiadom propose des services essentiels à la vie quotidienne, et des services d’agréments liés au bien-être. 

Neuf agences réparties dans les départements de Haute-Garonne, à Toulouse, des Landes à Peyrehorade et des Pyrénées-Atlantiques à Jurançon et Salies de Béarn irriguent le sud-ouest de la France. 

96 assistantes de vie ou assistantes ménagères, encadrés par 15 collaborateurs administratifs ou des services supports réaliseront 100 000 heures de prestations pour un produit d’exploitation d’environ 2,4 millions d’euros, cette année, perturbée par la crise sanitaire. 

Ce développement s’inscrit dans le projet global du groupe Doctegestio qui veut apporter une réponse aux individus et aux familles qui se sentent toutes concernées par leur santé. Ce phénomène impacte les pratiques, et le groupe veut apporter une révolution dans le concept en créant le premier opérateur global de santé, d’accompagnement et de bien-être. 

Les 12 000 collaborateurs du groupe Doctegestio sont ravis de les accueillir au sein de son réseau solidaire.