Skip to content

L’accompagnement psychologique des résidents confinés en Ehpad est primordial

Amapa accompagnement psychologique ehpad confinement

Depuis le début de la période de confinement des résidents des Ehpad Amapa – groupe Doctegestio, l’équipe des psychologues intervenant dans les établissements accompagne les familles et les résidents privés les uns et les autres de contact et visite physique. Sandra Staudt, Directrice des opérations Ehpad nous présente le rôle majeur de cette équipe.

« Jessica Milano, Jérémy Badet et François Santo constituent notre équipe de psychologues intervenant dans les Ehpad du Groupe. Ils restent en relation attentive avec les résidents et leurs familles depuis la fermeture des Ehpad et les mesures de confinement actuel.

Nous avons immédiatement su que les familles seraient les premières en grande souffrance. Nos psychologues ont donc gardé un lien fort avec celles qui en avaient le plus besoin.

Au sein des Ehpad, tant que le confinement en chambre n’était pas exigé par l’Etat, le relai d’attentions physiques (tenir la main, embrasser les résidents pour leur souhaiter le bonjour …), par les soignants permettait aux résidents d’être stables affectivement.

Le confinement en chambre, le port de masque et de « sur tenue », la distance déstabilisent actuellement cet équilibre psycho affectif que personnels et résidents ont d’ordinaire.
Les visio et appels téléphoniques des familles ne sont pas efficaces sur tous les résidents. Ceux désorientés, n’ayant jamais vécu avec cette technologie, ne la comprennent pas.

Les psychologues ont, au moment du confinement en chambre, renforcé le suivi des résidents présentant un terrain de glissement affectif.

Nous avons fait récemment une proposition raisonnable de déconfinement spécifique à un Ehpad à l’ARS Grand Est. Nous attendons évidemment leur position.
Au-delà de tels projets, les résidents peuvent actuellement sortir de leur chambre pour profiter des jardins de leur maison.
Ces sorties respectent en tous points les mesures exigées par le Gouvernement.
Les personnels les accompagnent à l’extérieur pendant la journée et, certains comme nos psychologues justement, nos médecins coordinateurs, directeurs de résidence apportent leur soutien affectif pour une promenade, les samedis et dimanches.

L’intervention de Jessica Milano sur TF1 dans un reportage consacré aux aménagements pour les familles des résidents d’Ehpad (1’50) est bien le reflet de la grande considération que nous avons pour les résidents et leur bien-être affectif.
Aujourd’hui le confinement est insupportable pour chacun d’entre nous, alors que nous ne sommes pas limités au périmètre de notre chambre.
Jessica Milano, François Santo et Jérémy Badet évalueront dans les prochains temps l’impact des humbles mesures que nous mettons en oeuvre pour freiner les glissements.

Nous avions déjà compris que les psychologues étaient des alliés précieux pour accompagner les résidents et leurs familles avant cette crise. C’est pourquoi nous avions commencé à déployer du temps de psychologue dans des Ehpad pour lesquels nous n’avions pas de dotation de la part des financeurs.
Demain, nous continuerons à défendre devant les Conseils Départementaux comme précedemment, l’essentielle présence auprès de nous, des psychologues.

Enfin, d’autres « projets de déconfinement » pourraient être présentés dans les prochaines semaines aux Agences Régionales de Santé, pour leur validation. Chacun sera probablement différent car répondant aux réalités propres à chaque Ehpad. Ces mesures seront aussi fonction de l’évolution du virus, de l’effort collectif et, de la reconstitution des effectifs.

Pour résumer, cette crise aura peut-être la vertue de changer nos regard sur nos quotidiens. Et, si la vie en collectivité jusqu’ici, suscitait mécontentements et réclamations aujourd’hui, elle est réclamée ».

Ne soyez plus le dernier au courant !