Depuis le 1er janvier dernier, l’ensemble des agences Amapa de Moselle sont mobilisées pour s’organiser en SPASAD, Services polyvalents d’aide et de soins à domicile.

Amapa a été retenue par l’ARS Alsace-Champagne-Ardennes-Lorraine pour expérimenter une organisation en SPASAD – Service polyvalent d’aide et de soins à domicile. Dotée de 6 services d’aide et d’accompagnement à domicile (SAAD) et de 7 services de soins infirmiers à domicile (SSIAD) intervenants conjointement sur 181 communes  du département, Amapa dispose d’un terrain favorable à l’application de cette formule d’intervention à domicile plus fluide pour les bénéficiaires. Placés au cœur des préoccupations, ceux-ci disposent d’un seul interlocuteur qui organise l’ensemble des services, le suivi pour les soins et pour les aides au quotidien favorisant la continuité et l’efficacité de l’accompagnement à domicile.

Si les services de Amapa travaillent déjà dans cette dynamique de complémentarité des métiers d’aide à domicile et d’aide-soignant, l’expérimentation SPASAD ira plus loin grâce aux fonds alloués par l’ARS. La mutualisation et l’harmonisation des méthodes et outils de travail sera particulièrement recherchée : dossier de suivi des aides et soins délivrés, systèmes d’information intégrés, système de télégestion et livret accueil commun …

Combinant un service de soins infirmiers à domicile (SSIAD) et un service d’aide et d’accompagnement à domicile (SAAD), les SPASAD constituent également des acteurs clés de la prévention. Tous les intervenants à domicile assurent une mission de signalement et d’alerte des risques et fragilités repérées au domicile des bénéficiaires. L’organisation SPASAD permet une mobilisation rapide des différents professionnels en cas de besoin de réajustement des interventions.

La première étape de mise en place des SPASAD Amapa est l’information et la formation des équipes et des partenaires concernés par cette évolution. Ce sont 150 intervenants à domicile et personnels d’agence de Amapa qui seront formés aux enjeux de l’organisation en SPASAD. L’ensemble des professionnels de santé, assistantes sociales et autres acteurs médico-sociaux impactés par la réorganisation seront aussi sensibilisés. Le Conseil départemental de la Moselle sera également étroitement associé à la démarche.

En faisant évoluer ses services en SPASAD, Amapa s’inscrit dans les enjeux  majeurs des publics fragiles qu’elle accompagne : vieillissement de la population, évolution  des maladies chroniques mais aussi le choix marqué des Français de vivre chez eux le plus longtemps possible qui rendent nécessaire de décloisonner les interventions sociales et médico-sociales par la coordination des aides et des soins à  domicile.

Pas encore de commentaire.


Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *