Bernard Bensaid, Président de l’association Monestier, gestionnaire des EHPAD Le Val Montjoie et EHPA Les Myriams de Saint-Gervais, communique :

“Monsieur Jean-Marc Peillex, Maire de Saint-Gervais, et Vice-Président du Conseil Départemental de Haute-Savoie, continue son travail de déstabilisation à l’encontre de la gouvernance de la direction de l’EHPAD de Saint-Gervais. Comme il le fait régulièrement, depuis deux ans, JM Peillex diffuse sur les réseaux sociaux, dans les médias ou vers les services de l’administration et des collectivités territoriales, de fausses informations mettant en cause le Président de l’association Monestier, l’équipe de direction, et plus globalement les 10 000 salariés du groupe Doctegestio auquel l’association est adossée.

Lorsque JM Peillex invite les résidents de l’EHPAD au goûter d’automne le dimanche 12 octobre, et qu’il répand dès le samedi 5 octobre, par le canal des réseaux sociaux,  l’information selon laquelle la direction de l’EHPAD empêcherait les résidents de se rendre à cette manifestation, il provoque l’incendie.

Lorsqu’il publie dès le lundi 7 l’information selon laquelle il a réussi à faire changer d’avis la direction, il éteint l’incendie.

Pompier pyromane, Jean-Marc Peillex est coutumier de ces méthodes.

Pour leur part, les résidents de l’EHPAD, attendent avec impatience cette journée du 12 octobre qui leur a été annoncée. Ils demandent, ainsi que les personnels de leur établissement, d’être maintenus à l’écart de toute cette agitation médiatique, politique et économique. 

La direction de l’établissement signale dès à présent auprès des autorités de tutelle, ces manipulations déstabilisantes, et déposera plainte auprès du Procureur de la République”.

L’ensemble des salariés de l’association Monestier et les salariés du groupe Doctegestio, très attachés à pouvoir exécuter leurs missions dans de bonnes conditions, demandent à Jean-Marc Peillex de ne plus intervenir dans le fonctionnement des établissements du Groupe, ni de remettre en cause leur professionnalisme.

Pas encore de commentaire.


Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *