L’Association Seniors Temps Libre (ASTL) entre officiellement dans la branche médico-sociale du Groupe DocteGestio, celui qui a repris l’Amapa en 2012, et complète son offre avec une action en amont de la perte d’autonomie.

L’ASTL se situe notamment en parfaite complémentarité des services de l’Amapa, premier intervenant à domicile de Moselle dans la prise en charge de la dépendance, et qui se déploie depuis 2013 dans 6 autres départements de France.

Le 19 août 2014, Bernard Bensaid prenait la Présidence de l’ASTL placée en redressement judiciaire (RJ) depuis quatre mois (voir communiqué du 3 novembre 2014).

La restructuration de la gouvernance de l’ASTL sous son impulsion, ainsi que ses compétences en immobilier et gestion locative, branches fondatrices du Groupe DocteGestio ont permis la résolution rapide d’un problème majeur de gestion locative face auquel les anciennes Gouvernances avait échoué.

C’est en ce 30 juin que le Tribunal de Grande Instance de METZ a ordonné la sortie de la procédure de RJ de l’ASTL avec un plan de continuation qualifié de remarquable par les différents intervenants judiciaires et une perte minime sur l’exercice 2014. L’ensemble des créanciers seront en outre remboursés à 100% du montant des sommes à leur devoir.

Ainsi, le Groupe DocteGestio acquiert les 144 logements pour seniors autonomes à la périphérie du Centre Messin dont l’ASTL n’avait jusqu’alors que la gestion.

Bernard Bensaid souligne que le Groupe vise une “intelligence dans ses acquisitions. Toutes les activités du Groupe sont connectées entre elles et couvrent l’ensemble des besoins engendrés par la dépendance avec désormais la prévention comme vecteur du “bien vieillir”.

La force financière du Groupe est un atout non négligeable dans le sauvetage de l’ASTL. C’est 5 millions d’euros que le Groupe investit aujourd’hui dans l’activité Hébergement de l’ASTL au bénéfice des seniors messins autonomes.

L’ASTL se situe donc en amont de la perte d’autonomie via son offre d’hébergement, ses activités culturelles, sportives, ses voyages. Elle se place idéalement dans le Groupe sur le segment médico-social avec l’Amapa et sur un axe culturel et de consommation avec DG HOTEL.

La branche médico-sociale du Groupe est présente dans 7 départements de France, avec 2 200 collaborateurs, 15 000 bénéficiaires et 1 575 000 heures réalisées en faveur du maintien dans l’autonomie de ses usagers.

DocteGestio, c’est également 5 établissements de santé dont des établissements thermaux dans notre région et 64 établissements hôteliers en France et dans les DOM.

DocteGestio poursuit son déploiement avec force et logique.

Lire les articles parus dans le Républicain Lorrain et La Semaine.

Pas encore de commentaire.


Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *