Skip to content

Mobilité interne chez Amapa, une entreprise qui booste les carrières !

Le modèle du métier unique que nous exercerons tout au long de notre vie est en voie de disparition. 64% des Français pensent changer 3 fois de métier au cours de leur carrière*. Chez Amapa et plus largement au sein de son groupe Doctegestio, les possibilités de mobilité interne sont nombreuses grâce à ses différentes activités, à la variété des emplois exercés, à la situation géographique de ses 300 établissements mais aussi à son développement innovant.

1er opérateur national de la santé et du bien-être pour tous, Doctegestio oeuvre également au bien-être vous de ses collaborateurs en leur offrant un cadre professionnel épanouissant et des possibilités d’évoluer tout au long de votre parcours professionnel. Accompagnés si besoin par DGboost, l’organisme de formation du groupe, les collaborateurs qui tentent la mobilité interne prennent sereinement leurs nouvelles responsabilités et missions.

C’est ainsi qu’au cours des dernières semaines, douze collaborateurs ont profité de ce dispositif pour donner une nouvelle impulsion à leur carrière. Nous les félicitons toutes et tous pour leur motivation et leur implication professionnelle et leur souhaitons pleine réussite dans leur nouvelles missions.

Dans nos services de soins infirmiers à domicile

Pour commencer, une directrice des opérations dédiée aux SSIAD a été nommée. Après plusieurs années de responsabilité des SSIAD et SAAD de l’agence Amapa de Metz (57), Frédérique Bérard, infirmière de formation récemment diplômée d’un Master II en Management des organisations sanitaires et sociales, prend la direction opérationnelle des 21 SSIAD Amapa de France. Elle assurera le suivi et la coordination des services, favorisera les synergies avec les autres activités du groupe et participera au développement de son activité sur le territoire national. 

Frédérique Bérard passe le relai à Marie-Ange Léone, infirmière du SSIAD de Metz depuis 2 années, et préalablement 15 années en tant qu’aide-soignante. Marie-Ange est ainsi promue infirmière coordinatrice du service.

Frédérique Bérard travaillera également en étroite collaboration avec Mathilde Chauvet, infirmière coordinatrice du SSIAD de Grandvilliers (60) qui prend la mission complémentaire de digitaliser les fonctions soignantes du groupe et est chargée d’assurer le développement du cahier liaison numérique.

En Seine-maritime, Fanny Lambert prend la relève de Mélanie Bayon en tant qu’infirmière coordinatrice du SSIAD d’Harfleur. Elle avait rejoint le service de soins en 2013 à l’occasion de son stage pré-professionnel d’élève infirmière puis, diplôme en poche avait été recrutée pour réaliser des remplacements. Son enthousiasme et sa motivation lui ont permis d’évoluer dans son poste.

En Moselle, Ophélie Wagner a pris ses nouvelles fonctions d’infirmière coordinatrice au sein du SSIAD de Thionville. Elle faisait déjà partie des équipes soignantes du service avant de le relever ce nouveau challenge. 

En Moselle toujours, Mélanie Houpert, précédemment infirmière au sein de l’équipe soignante du SSIAD de Metz, assure désormais la coordination du SSIAD de Freyming-Merlebach.

Dans ce même département, Caroline Demange, infirmière au sein du SSIAD de Sarrebourg depuis 2004, assure, depuis le 1er septembre dernier la coordination du service.

Dans nos services d’aide et d’accompagnement à domicile

En Moselle, Vanessa Darmon devient responsable du SAAD de Metz après 10 années de mission d’assistante de secteur au sein du service.

Dans ce même département, Audrey Lambinet,  poursuit sa mission de responsable du SAAD de Sarrebourg et prend en plus la responsabilité de l’agence Amapa de Barr (67) et du développement des activités de services à domicile Amapa sur le territoire alsacien.

Xavier Riffiod, Responsable de l’agence Amapa de Sens (89), prend la relève d’Audrey Lambinet, depuis le 1er septembre, pour l’animation de l’agence de Château-Salins (57). 

Dans les Alpes-maritimes, Maïté Surdeau, arrivée en 2018 au poste d’assistante de secteur à l’agence de Nice, a réalisé un intérim de plusieurs mois de responsable sur plusieurs agences du territoire. A l’issue de cette période concluante, elle s’est vu proposer la responsabilité officielle des SAAD de Nice et de Cagnes-sur-Mer. 

Enfin, à Harfleur (76), Sandrine Courcelle prend elle aussi la responsabilité de l’agence Amapa de cette ville. Arrivée il y a 17 ans à l’AAFP, association qui a rejoint Amapa en mai 2019, Sandrine, diplômée d’un BTS SP3S (Services et prestations des secteurs sanitaire et social), est ravie de cette évolution professionnelle et de cette marque de confiance qui lui est accordée. 

* Étude menée par l’Ifop pour Monster en 2017, auprès d’un échantillon de 1000 actifs de 18 ans et plus, dont 267 répondants de 18 à 29 ans.

Ne soyez plus le dernier au courant !