Quelle stratégie paysagère pour le nouvel Ehpad amapa de la Zac du Sansonnet ?

 Dans Actualités

Un groupe de travail réunissant l’équipe de Maîtrise d’Ouvrage du projet, une paysagiste, et des personnels de la Résidence amapa La Grange aux Bois travaille autour du projet de jardin qui accompagnera l’établissement de l’Ehpad de la Zac du Sansonnet dont la construction est imminente.

Le projet paysager vise à offrir un espace de vie aux résidents et visiteurs de l’établissement. Il prévoit la création d’un ensemble de 3 jardins “pour voir, pour vivre et pour pratiquer”. Le paysagiste a voulu organiser le jardin en lanières orientées comme les anciennes formes du parcellaire maraîcher qui existait à cet endroit sur la zone de l’EcoQuartier.

Les objectifs de cet espace sont les suivants :

  • Offrir un cadre de vie et de visite agréable par un jardin aux ambiances multiples,
  • Créer un écrin de verdure tourné autour des sens : la vue, le toucher, l’odorat, l’ouïe, le goût
  • Donner un lieu d’activité autour du jardinage et du potager,
  • Participer au travail thérapeutique.

Sur le site, plusieurs jardins cohabiteront.

Un jardin partagé, offrant un lieu adapté à la pratique du jardinage pouvant accueillir un public extérieur, école maternelle et primaire située à proximité ou habitants de l’EcoQuartier.

Un jardin à vocation thérapeutique, situé à proximité de l’unité Alzheimer, qui s’articule autour de la pratique du jardinage et des sens.

Le jardin des cinq sens, sera le plus grand, organisé autour d’un jardin d’eau central de type miroir d’eau. Un cheminement subdivise la parcelle en plusieurs ensembles comme un jardin pieds nus, un jardin libre ou encore la lisière de la forêt et la terrasse jardin.

Ces jardins visent à créer de multiples ambiances en favorisant la pratique des sens par une association réfléchie des ensembles plantés et des atmosphères imaginées.

La gestion environnementale du jardin

Sur le site du Sansonnet, l’engagement écologique est perçu dans sa globalité en veillant à la valorisation de la gestion du cycle de l’eau et à la lutte contre l’imperméabilisation des sols. Le mode de gestion du site mettra en œuvre les principes de gestion différenciée et d’écologie du paysage.

La gestion différenciée est une gestion responsable des ressources en eau et du potentiel écologique des milieux par la sélection d’interventions nécessaires mais suffisante pour tirer partie d’une végétation spontanée. Elle limitera l’entretien et les traitements phytosanitaires et favorisera le développement d’une diversité faunistique et floristique.

L’eau pluviale sera récupérée dans un bassin enterré et sera gérée sur la parcelle sans rejet.

Le projet vise à limiter le plus possible l’arrosage par l’utilisation d’espèces adaptées au sol et au climat. Un travail de nivellement sera aussi effectué afin d’évacuer les eaux pluviales des allées vers les espaces verts les bordant.

La stratégie globale de gestion de l’eau est essentiellement de réduire l’imperméabilisation des sols uniquement aux lieux où l’usage l’exige. Les places de stationnement sont traitées dans un revêtement semi-perméable type pavés engazonnés. Les cheminements du parc seront en platelage bois.

Articles récents
Une question ?

Un conseiller vous répond dans les plus bref délais.

Nous utilisons des cookies de suivi pour améliorer votre expérience de navigation sur le site, analyser le trafic et comprendre d'où vient notre audience. Pour en savoir plus ou pour vous exclure, veuillez lire nos mentions légales. En choisissant J'accepte, vous consentez à l'utilisation des cookies sur notre site.