Toute personne vivant en Ehpad ou résidences services peut bénéficier d’une réduction d’impôt.

Les sommes prises en compte pour calculer cette réduction sont les dépenses effectuées durant l’année précédant l’année de déclaration. Sont compris dans ces dépenses : les frais liés à la dépendance et ceux liés à l’hébergement.

Attention, il faudra déduire de ces sommes des éventuelles aides perçues : Aides au logement, Allocation Personnalisée d’Autonomie (APA).

La réduction d’impôt accordée est égale à 25 % des sommes réglées pour l’hébergement et la dépendance (après déduction des aides), avec un plafond de 10 000 € par personne hébergée.

Ainsi, le montant maximal de la réduction d’impôt s’élève donc à 2 500€.

Pour les enfants qui financeraient les frais concernant leur parent hébergé en Ehpad ou résidence autonomie, ils peuvent bénéficier d’une réduction d’impôt aux mêmes conditions que celles évoquées ci-dessus (25 % des dépenses préalablement minorées des APL, APA et aide sociale, dans la limite d’une dépense globale de 10 000 €).

Pour tout complément d’information et connaissance des éventuelles évolutions légales, ne pas hésiter à contacter votre centre des impôts.

Pas de réponse à votre question ?

Chaque situation est différente.

Laissez vos coordonnées et nous vous contactons pour une réponse personnalisée.

Vous préférez parler directement à un conseiller ?

Appelez-nous au 0811 65 28 28 (appel non surtaxé)