Skip to content

Coronavirus Covid-19 : recommandations et conseils pratiques

Les recommandations et conseils pratiques donnés sont issus de sources officielles validées (Ministère des Solidarités et de la Santé, ….).

aide à domicile

Le Coronavirus COVID-19

Quels sont les symptômes du Covid-19 ?

Les principaux symptômes relatifs au coronavirus Covid-19 sont la toux et la fièvre qui peuvent être accompagnés de courbatures. Une perte de l’odorat et une disparition total du goût sont également des symptômes fréquemment observés chez les patients atteint tu Covid – 19. En cas de difficultés respiratoires et signes d’étouffement, appelez immédiatement le SAMU- Centre 15.

N’hésitez pas à tester vos symptômes sur https://maladiecoronavirus.fr/

Quel comportement individuel adopter face au Coronavirus ?

Au travail : Je peux continuer à travailler grâce au télétravail. Si le télétravail est impossible, je peux me rendre au travail en utilisant les transports en commun ou par mes moyens personnels, muni d’une attestation et d’une carte d’identité. Mon employeur est tenu d’adapter mes conditions de travail pour assurer ma sécurité.

Vie quotidienne : Je dois sortir seul sauf si je dois accompagner une personne âgée ou une personne en situation de handicap ; pour ma promenade quotidienne, je peux sortir avec les personnes confinées à mon domicile, par exemple avec mes enfants, à l’exclusion de toute autre personne. Je reste chez moi sauf exceptions :

  • Je me rends aux courses en respectant les gestes barrières,
  • Je peux me rendre à la pharmacie, à la banque, à la station-service,
  • Je peux effectuer une sortie indispensable à l’équilibre de mon enfant,
  • Je peux déposer mes enfants en garde si je suis un personnel soignant,
  • Je peux promener mon chien,
  • Je peux pratiquer une activité physique en extérieure à proximité de mon domicile.

En revanche, je ne sors pas si je suis malade, si les personnes vivant à mon domicile sont malades. Je ne dois pas rendre visite à ma famille ou à des amis, je ne dois pas me déplacer sans raison valable.

Lien social : Je reste chez moi, mais je continue à prendre des nouvelles de mes proches en leur écrivant ou en leur téléphonant. Je peux sortir sur mon balcon, ma terrasse ou mon jardin. Je peux créer une boucle d’entraide avec mes voisins tout en limitant les contacts et en gardant une distance de sécurité. J’ai la possibilité de rester dans un hôtel ou une cité U sans y manger sauf dans ma chambre. En revanche, je ne dois pas rendre visite à mes voisins, ni organiser ou me rendre à une réunion amicale ou familiale. Il est également interdit de sortir pique-niquer.

Voyages : Je suis un ressortissant français à l’étranger. Je peux rentrer en France en contactant mon ambassade si besoin. Je ne fais en revanche aucun déplacement pour les loisirs ou pendant mes congés.

Quels sont les numéros à connaître à propos du Covid-19 ?

Un numéro vert répond à vos questions sur le Coronavirus COVID-19 en permanence, 24h/24 et 7j/7 : 0 800 130 000.

Si vous avez des difficultés pour entendre ou parler par téléphone en raison d’un handicap, vous pouvez vous rendre sur l’espace de contact ouvert dédié aux personnes sourdes, malentendantes ou aveugles.

Vous pouvez également vous tenir informé sur le compte du Gouvernement sur WhatsApp en cliquant ici, ou en enregistrant le numéro 07 55 53 12 12 au nom de Gouvernement puis en envoyant à ce contact un message sur l’application pour commencer la discussion.

En cas de danger immédiat : 17
Violences sur les enfants : 119 (ou sur le site Internet allo119.gouv.fr)
Violences conjugales : 3919 (ou sur le site Internet arretonslesviolences.gouv.fr)

Les attestations de déplacement professionnel / dérogatoire

Des dérogations sur attestation sont possibles dans le cadre de :

  • Déplacements entre le domicile et le lieu d’exercice de l’activité professionnelle, lorsqu’ils sont indispensables à l’exercice d’activités ne pouvant être organisées sous forme de télétravail ou déplacements professionnels ne pouvant être différés.
  • Déplacements pour effectuer des achats de fournitures nécessaires à l’activité professionnelle et des achats de première nécessité dans des établissements dont les activités demeurent autorisées (liste sur gouvernement.fr).
  • Consultations et soins ne pouvant être assurés à distance et ne pouvant être différés ; consultations et soins des patients atteints d’une affection de longue durée.
  • Déplacements pour motif familial impérieux, pour l’assistance aux personnes vulnérables ou la garde d’enfants.
  • Déplacements brefs, dans la limite d’une heure quotidienne et dans un rayon maximal d’un kilomètre autour du domicile, liés soit à l’activité physique individuelle des personnes, à l’exclusion de toute pratique sportive collective et de toute proximité avec d’autres personnes, soit à la promenade avec les seules personnes regroupées dans un même domicile, soit aux besoins des animaux de compagnie.
  • Convocation judiciaire ou administrative.
  • Participation à des missions d’intérêt général sur demande de l’autorité administrative.

Les dérogations sont téléchargeables directement sur le site du Gouvernement. Dans certains cas, des attestations pré-remplies peuvent vous être délivrées par votre employeur.

Quelles sont les indications médicales à respecter face au Coronavirus ?

Je n’ai pas de symptôme et je n’ai pas eu de contact étroit avec un cas COVID-19 :

  • j’applique les gestes barrières
  • je réduis mes sorties au strict nécessaire : travail (si télétravail impossible), courses de 1ère nécessité, médecin.
  • je peux me rendre dans un laboratoire d’analyses après l’accord de celui-ci
  • je peux me rendre chez mon médecin après l’avoir contacté au préalable, tout en favorisant la téléconsultation.
  • je peux donner mon sang
  • je peux me rendre à la maternité pour suivre ma grossesse
  • je peux me rendre à l’hôpital dans le cadre du traitement de ma maladie chronique

Je suis un professionnel de santé, je ne présente aucun symptôme mais j’ai eu un contact avec une personne malade du COVID-19 en l’absence d’équipements de protection appropriés

  • je m’auto-surveille en prenant ma température 2 fois par jour, j’applique les les gestes barrières.
  • je porte un masque de soin sur mon lieu de travail et avec les malades.
  • je contacte un médecin et me fait tester systématiquement en cas d’apparition de symptômes.

J’ai des symptômes évocateurs de COVID-19 (toux, fièvre, difficultés respiratoires)

  • j’appelle mon médecin traitant ou un médecin par téléconsultation, je n’appelle le 15 que si j’ai des difficultés respiratoires ou si j’ai fait un malaise.
  • je ne me rends pas chez mon médecin traitant sans l’avoir contacté avant.
  • je m’isole strictement à domicile en évitant les contacts.
  • je ne me présente pas spontanément aux urgences.
  • je me fais tester uniquement si je suis une personne fragile ou à risque, si je présente des signes de gravité, si je suis déjà hospitalisé, si je suis un professionnel de santé, si je suis une personne fragile en structure d’hébergement collectif (EHPAD, handicap). Si je n’appartiens à aucune de ces catégories, un médecin effectue le diagnostic sur signes cliniques. Les tests en ambulatoire sont possibles.

Je suis testé positif ou diagnostiqué cliniquement COVID-19

  • je reste strictement à domicile
  • si j’ai un rendez-vous médical indispensable je porte un masque pour m’y rendre.
  • En cas de difficulté respiratoire, j’appelle le 15.
  • Je me fais prescrire un arrêt de travail initial d’une durée de 7 à 14 jours, entre le 6ème et le 8ème jour j’ai un avis médical, à distance, pour faire surveiller mes symptômes. En fonction de mon état, mon arrêt de travail est renouvelé pour 7 jours supplémentaires.
  • Mon isolement sera levé 48h après la résolution complète des symptômes.

Je suis testé négatif au COVID-19

  • je continue d’appliquer les gestes barrières.
  • je limite mes déplacements au strict nécessaire.

Je suis un professionnel de santé et je présente des symptômes évocateurs du COVID-19 (toux, fièvre, difficultés respiratoires)

  • je contacte mon médecin, le médecin de ma structure de soin ou un médecin par téléconsultation. Je n’appelle le 15 que si j’ai des difficultés respiratoires.
  • Je m’isole strictement à domicile.
  • je me fais tester systématiquement (les tests en ambulatoire sont possibles).

Quels sont les numéros d’écoute en cas de difficultés ?

Plate-forme nationale de soutien aux familles ayant un enfant en situation de handicap. La Fédération Nationale Grandir Ensemble lance une plateforme nationale d’écoute, d’aide et de soutien aux familles ayant un enfant en situation de handicap. Les familles peuvent contacter l’équipe de la Plate-forme TOUS MOBILISES, du lundi au samedi (de 9h à 12h et de 14h à 17h. Numéro d’appel gratuit)
Tél : 0 805 035 800

Avec nos proches : Ligne nationale des aidants, tenue par une trentaine d’écoutants bénévoles. (disponible 7 jours sur 7 de 8h à 22h)
Tél : 01 84 72 94 72

Ecoute Famille UNAFAM : Écoute téléphonique par des psychologues cliniciens, pour toute personne ayant un proche vivant avec des troubles psychiques. (du lundi au vendredi de 9h à 13h et de 14h à 18h)
Tél : 01 42 63 03 03

Plateforme Autisme Info Service : La plateforme d’écoute Autisme Info service est renforcée pour soutenir les familles pendant la période de confinement. Appel Gratuit, lundi au Vendredi de 9h à 13h et le mardi de 18h à 20h.
Tél : 0800 71 40 40

Croix Rouge Ecoute
Tél : 0 800 858 858

France Dépression : Du lundi au vendredi de 14h30 à 17h00
Tél : 07 84 96 88 28

Solitud’écoute : Pour personnes de plus de 50 ans en situation d’isolement de 15h00 à 18h00, 7 jours sur 7
Tél : 08 00 47 47 88

SOS Amitiés
Tél national : 01 42 96 26 26

Suicide Ecoute
Tél : 01 45 39 40 00

SOS Suicide Phénix : tous les jours de 13h à 23h. Appel confidentiel et anonyme (Prix d’un appel local)
Tél : 01 40 44 46 45

SOS Dépression : Mercredis : 14h30 – 16h30 ; Vendredis : 14h30 – 16h30
Tél : 07 67 12 10 59

Violences Femmes Info : Numéro d’écoute national destiné aux femmes victimes de violences, à leur entourage et aux professionnels concernés. Appel anonyme et gratuit du lundi au samedi de 9h00 à 19h00
Tél : 3919

Numéro Vert Sexualités, Contraception, IVG : Numéro d’écoute national qui permet aux femmes d’accéder facilement à des informations concernant leur sexualité, leur contraception ou l’interruption volontaire de grossesse. Du lundi au samedi de 9h00 à 20h00.
Tél : 0800 08 11 11

N'attendez plus

Chaque situation est différente.

Nos conseillers vous écoutent et mettent en place des interventions qui répondent à vos besoins.

aide domicile personne agee

Les précautions à prendre contre le COVID 19

Quels sont les gestes barrières à appliquer ?

  • Se laver les mains très régulièrement,
  • Utiliser du gel hydroalcoolique,
  • Utiliser un mouchoir à usage unique,
  • Désinfecter régulièrement les objets,
  • Saluer sans se serrer la main ni s’embrasser et se toucher,
  • Respecter les distances de sécurité de deux mètres,
  • Éternuer et tousser dans son coude.

Comment bien se laver les mains ?

Une rigueur absolue des gestes d’hygiène des mains est indispensable pour limiter les risques de contamination. Le lavage des mains par savon est recommandé quatre à six fois par 24 heures, ou à défaut, utilisez la désinfection des mains par friction hydro-alcoolique.

  • Mouillez-vous les mains avec de l’eau,
  • Versez du savon dans le creux de votre main,
  • Frottez-vous les mains 15 à 20 secondes,
  • Entrelacez vos mains pour les nettoyer,
  • Nettoyez entre les doigts et les ongles,
  • Rincez-vous les mains sous l’eau,
  • Séchez-vous les mains avec un essuie-main à usage unique,
  • Fermez le robinet avec l’essuie-main et jetez-le.

Quels sont les mesures à adopter lors du confinement d’une personne COVID-19 ?

Le confinement de la personne doit être réalisé dans une pièce dédiée et bien aérée, permettant de minimiser les contacts entre les personnes et limiter la contamination de plusieurs surfaces dans le logement. Cette pièce doit être aérée trois fois par jour au minimum, tout comme le reste du lieu de vie.

Si plusieurs toilettes sont disponibles, un des WC doit être dédié à chaque personne. En cas de toilettes partagées, il est essentiel d’adapter une hygiène stricte comportant un nettoyage à l’eau de javel ou avec des lingettes désinfectantes régulièrement.

Dans le lieu de vie, il est important de respecter une distance de sécurité d’au moins deux mètres et d’éviter tout contact direct.

Adapter son intervention au domicile d’une personne fragile et s’équiper pour se protéger mutuellement

Quel est le matériel à avoir sur soi lors d’une intervention à domicile ?

  • Paire de gants à usage unique,
  • Solution hydro-alcoolique,
  • Masque chirurgical,
  • Tablier à usage unique,
  • Surblouse à usage unique si nécessaire,
  • Lunettes de protection ou visière si nécessaire.

Puis-je me rendre chez la personne aidée en transport en commun ?

Dans la mesure du possible, réduisez vos déplacements en transport en commun au strict minimum et privilégiez les trajets en transport individuel ou à pieds. Pensez à vous laver les mains avant et après avoir pris les transports en commun, et tout au long de la journée.

Quels sont les prérequis d’une aide à domicile lors d’une intervention ?

Les aides à domicile ont l’obligation d’avoir une hygiène corporelle quotidienne ainsi que les cheveux propres et attachés afin de dégager le visage. Les boucles d’oreilles, les piercings et les chaînes doivent rester discrètes et nettoyées régulièrement. Les lunettes de vue doivent être maintenues propres et désinfectées autant que possible.

Les mains ne doivent pas être vernis même si c’est un vernis incolore. Elles ne doivent comporter ni faux ongles, ni gel, ni résine. Il est interdit de porter des bijoux aux mains et avant-bras. Il n’y a pas d’exception pour l’alliance. Les ongles doivent être courts et ne pas dépasser la pulpe des doigts.

Dois-je éviter le contact avec la personne aidée lors de mon intervention ?

Oui, il est préférable d’éviter et de limiter toute forme de contact avec la personne aidée pendant l’intervention. Vous pouvez demander à la personne de rester dans une autre pièce lors de votre intervention afin d’éviter toute transmission interhumaine de microbes ou de virus. Effectivement, les gestes barrières et la distance minimale d’un mètre entre les individus sont nécessaires car la transmission peut se faire par un contact direct avec une personne malade par la projection de gouttelettes (éternuements ou toux) ou par l’intermédiaire de surfaces souillées.

Les virus se transmettent lors de contacts étroits, prolongés et la transmission peut se faire par voie orale, nasale, via les postillons qui ne sont pas visibles à l’œil nu, c’est pourquoi il est recommandé de se tenir à plus d’un mètre d’une personne malade.

Comment se protéger du Covid-19 au cours d’une intervention au domicile d’une personne ?

CAS 1 - L’usager ou le patient n’est pas atteint du Covid-19 et ne présente aucun symptôme.

Portez systématiquement un masque de soin pour toutes vos interventions. Le même masque peut être porté durant 4h, à condition ne pas le toucher avec les mains. Il n’est pas nécessaire de le changer à chaque intervention. Au bout de 4h ou si ce dernier est souillé, jetez-le et remplacez-le.

Je m’équipe AVANT d’entrer dans le domicile

  1. je me lave les mains avec une solution hydroalcoolique (SHA)
  2. j’enfile une paire de gants à usage unique

En FIN d’intervention au domicile d’un usager ou patient

  1. je retire les gants et les jette
  2. je me lave les mains avec la SHA

CAS 2 - L’usager ou le patient est atteint du Covid-19.

Je m’équipe AVANT d’entrer dans le domicile en suivant cet ordre chronologique :

  1. j’enfile une surblouse et noue bien les liens autour du cou et de la taille
  2. je porte un masque, de type FFP2 si nécessaire, pour recouvrir mon nez et ma bouche
  3. je mets des lunettes de protection si nécessaire
  4. je me frictionne les mains avec la solution hydroalcoolique (SHA)
  5. j’enfile une paire de gants à usage unique

PENDANT l’intervention :

  1. le patient doit porter un masque chirurgical. S’il n’en porte pas je lui demande de s’équiper
  2. j’enfile une 2e paire de gants à usage unique

EN FIN d’intervention

  1. je retire et jette la 2e paire de gants avant de quitter le domicile, et conserve la 1ère

HORS du domicile et avant de rejoindre mon véhicule, je me déséquipe en suivant cet ordre chronologique :

  1. je craque les liens de la surblouse et l’enlève “à l’envers”
  2. je retire mon masque
  3. je jette le tout dans une poubelle extérieure (pas dans mon véhicule)
  4. je retire mes gants et les jette également dans la poubelle extérieure (pas dans mon véhicule)
  5. je me frictionne les mains avec la SHA.

Comment enfiler une paire de gants à usage unique ?

Avant de prélever le premier gant de son emballage d’origine, il est primordial de se laver soigneusement les mains. Enfiler le premier gant délicatement en ne touchant que la surface limitée de celui-ci correspondant au poignet. Prélever un second gant avec la main non gantée et propre. Retourner la partie externe à enfiler sur les doigts repliés de la main gantée afin d’enfiler le gant sur la seconde main.

Comment retirer une paire de gants à usage unique ?

Tout d’abord, pincer le premier gant au niveau du poignet à l’aide du deuxième afin de le retirer sans toucher la peau de l’avant-bras. Ensuite il faut tenir le gant retiré dans la main gantée et glisser les doigts de la main dégantée entre le gant et le poignet de l’autre main. Pour finir, retourner le gant depuis l’intérieur sur la main, tout en enveloppant le gant déjà retiré. Vous n’avez plus qu’à jeter les gants usagés.

Comment porter un masque de soin ?

Veillez à enfiler le masque dans le bon sens : la baguette nasale doit être située en haut, le côté coloré à l’extérieur et le côté blanc contre la peau. Pour enfiler le masque, placez vos doigts dans les élastiques et posez le masque sur votre bouche et votre nez. Accrochez les élastiques du masque derrière vos oreilles. Modelez la baguette nasale sur votre nez pour obtenir une bonne étanchéité. Ajustez le masque en l’étirant au dessous du menton : le masque doit couvrir le visage depuis le haut du nez jusqu’au dessous du menton.

Comment entretenir ses lunettes de protection ?

Le soignant ou l’aidant intervenant auprès d’une personne infectée au covid 19 porte des équipements de protection individuelle adaptés comme les lunettes de protection contre les éventuelles projections.

Les lunettes de protection à usage unique doivent être jetées après utilisation.

Les lunettes de protection à usage multiples seront nettoyées et désinfectées avec un produit détergent-désinfectant (chiffonnette ou lingette) et laissées à sécher.

Si présence de liquides biologiques : immergez le dispositif médical dans une solution détergente-désinfectante en respectant la dilution et le temps d’immersion indiqués par le fabricant. Nettoyez avec une action mécanique, puis rincez et séchez. Enfin, nettoyez et désinfectez ce dispositif avec un produit détergent-désinfectant (chiffonnette ou lingette) et laissez sécher.

Adapter ses prestations de ménage et d’aide à domicile pour prévenir la contamination au COVID-19

Comment nettoyer efficacement les sols et surfaces du domicile ?

Certains éléments doivent être respectés pour assurer le bionettoyage des sols et surfaces de votre domicile ou de celui de votre patient. Éviter d’utiliser un aspirateur générateur d’aérosols pour le nettoyage des sols. Munissez-vous d’une serpillière pour laver les surfaces et le sol, en utilisant un détergent désinfectant. SI possible, il est préférable d’utiliser un bandeau de lavage à usage unique imprégné d’un produit détergent pour les sols et surfaces. Après l’application du produit, rincez à l’eau avec la serpillière, ou avec un autre bandeau de lavage à usage unique puis laissez sécher. Pour finir, désinfecter les sols et surfaces à l’eau de javel dilué à 0,5% de chlore actif c’est-à-dire 1 litre de javel à 2,6% et 4 litres d’eau.

Comment nettoyer les draps et le linge d’un patient ?

Dans la mesure du possible, le patient devra réaliser personnellement les différentes opérations. D’une part, il est conseillé de ne pas secouer les draps et le linge à l’intérieur du domicile et de les transporter directement dans la machine à laver sans dépose intermédiaire dans le logement. D’autre part, dans le cas d’un patient confirmé, il faut laver le linge de literie dans une machine à laver avec un cycle à 60 degrés pendant 30 minutes au minimum.

Quelles sont les consignes pour les surfaces de contact ?

Certains surfaces sont susceptibles d’être un vecteur de contamination et doivent être régulièrement désinfectées (smartphone, téléphone fixe, télécommandes, poignées de porte,…).

Quels sont les gestes à adopter lors du retour des courses ?

Dès le retour des courses à votre domicile, se déchausser permet d’éviter la diffusion au sein de votre lieu de vie d’éventuels micro-organismes ou germes présents dans les rues.

Il est conseillé d’entreposer ses paquets par terre sans les toucher pendant au moins trois heures dans un endroit frais de préférence , avant de les ranger dans vos placards et votre réfrigérateur.

Pour éviter les risques, retirez les emballages et suremballages non nécessaires et jetez-les au tri sélectif. Veillez à l’hygiène ses mains en utilisant les bons gestes de lavage au savon pendant au moins 30 secondes, puis ranger vos achats au réfrigérateur ou dans vos placards.

Nettoyez et désinfectez chaque objet utilisé pendant vos courses (sacs, portefeuilles, cartes bancaires, lunettes…).

Déposez vos fruits et légumes rincées à l’eau, sur un plan de travail ou dans un coupe propre désinfectée au préalable. Avant de les cuisiner, rincez-les une nouvelle fois à l’eau.

Quelles sont les précautions à prendre lors d’une aide à la toilette ou d’un nursing (change) ?

Avant et après le soin, nettoyer et désinfecter le support de soin avec un produit détergence-désinfection virucide ou de l’eau de Javel.

Préparez le matériel nécessaire et désinfectez-vous les mains à l’aide d’une solution hydro-alcoolique par friction hydro-alcoolique (FHA) avant la réalisation du soin.

Enfilez des gants à usage unique si risque de contact avec des liquides biologiques ou du sang.

Mettez un tablier plastique à usage unique si soin souillant ou mouillant. Réalisez l’hygiène des mains par FHA, après chaque soin.

À la fin des soins, éliminez les déchets et les éléments de protection suivant la filière adaptée d’élimination des déchets.

Les personnes âgées

Puis-je rendre visite à une personne âgée ?

Les visites aux personnes fragiles et âgées à domicile comme dans les établissements médico-sociaux sont suspendues. En revanche, les services de soins et d’accompagnement à domicile continuent à intervenir auprès des plus fragiles lorsque cela est nécessaire, ils doivent néanmoins appliquer les gestes barrières avec une attention extrême.

Puis-je aller auprès de parents dépendants ou de proches ?

Uniquement pour vous occuper de personnes vulnérables comme par exemple les personnes en situation de handicap et en vous rappelant que les seniors sont les personnes les plus vulnérables et qu’il faut les protéger le plus possible de tout contact et donc porter une attention encore renforcée aux gestes barrières.

Comment se comporter si on est une personne âgée ?

Je respecte strictement les gestes barrières.

Exposée à des risques de forme grave ou de complication du COVID 19, je réduis mes sorties et mes déplacements au strict minimum

Si j’ai des symptômes grippaux simples, je contacte mon médecin généraliste. Si j’ai une mauvaise tolérance (difficultés respiratoires, malaise, etc.), je contacte le SAMU Centre-15.

Quels sont les dispositifs mis en place dans les EHPAD ?

Les personnes âgées constituent un public fragile et vulnérable face au virus. Il est nécessaire de renforcer les gestes barrières pour ralentir la progression de l’épidémie et protéger les résidents.

Les professionnels des EHPAD sont également mobilisés afin de modifier les habitudes au sein de ces structures. Cela comprend notamment la détection très rapide de tout cas suspects et isolement de la personne en attendant confirmation.

Le 11 mars 2020, le ministre des Solidarités et de la Santé a annoncé la suspension de l’intégralité des visites extérieures en EHPAD et en unité de soins longue durée. Dans les résidences autonomie, les visites sont fortement déconseillées. Des exceptions pourront être décidées par le directeur pour des situations exceptionnelles. Ces restrictions devront durer tant que la situation sanitaire l’exige, et seront accompagnées de mesures pour rendre cette situation plus simple pour les personnes âgées et leur proche (par exemple, par la mise en place de visioconférences).

Samedi 28 mars, le Premier ministre et le ministre des Solidarités et de la Santé ont appelé à un renforcement supplémentaire des mesures de protection au sein des établissements hébergeant des personnes âgées (Ehpad, Ulsd, résidences autonomies, résidences services) à travers une limitation des déplacements au sein des établissements pouvant aller jusqu’au confinement en chambre, sur appréciation de la situation par l’équipe de direction et les soignants, couplée avec des mesures d’hygiène drastiques pour éviter l’entrée du virus dans les établissements.

Parmi ces mesures renforcées figurera une politique de tests renforcée des personnels des établissements.

Pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter le site du Gouvernement.

Prenez le temps de souffler

aide menagere