Les Ehpad

Ehpad signifie « établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes ». Les Ehpad sont habilités à recevoir des personnes âgées en perte d’autonomie.

Les Ehpad sont des établissements médicalisés, qui disposent 24 heures sur 24 d’une équipe soignante chargée d’assurer les soins nécessaires à chaque résident en fonction de sa situation personnelle. Un médecin, le médecin coordonnateur, qui peut être un généraliste ou un gériatre, assure la coordination et la formation des différents professionnels intervenant auprès des résidents afin de garantir la qualité et la continuité des soins.

Les Ehpad peuvent accueillir des personnes âgées dépendantes, mais certains d’entre eux ne prennent pas en charge les personnes relevant des GIR 1 et 2, dont la perte d’autonomie est très importante.

Il est donc important de se renseigner sur ce point afin de choisir un établissement adapté à la situation de la personne concernée.

Les Ehpad constituent aujourd’hui la majorité des établissements d’accueil pour personnes âgées, et l’expression « maison de retraite » désigne en général ce type de structure. Il existe actuellement 6 850 Ehpad, ce qui représente plus de 500 000 places d’hébergement.

Les Ehpa

Les foyers logements ou Ehpa (établissements pour personnes âgées) sont des établissements qui proposent des logements adaptés au vieillissement.

Les résidents louent un studio ou un deux-pièces vide, ce qui leur permet de conserver une indépendance de vie. Ils peuvent par ailleurs bénéficier de services collectifs dont l’usage reste facultatif : restauration, infirmerie, blanchissage, permanence nocturne…

Les foyers logements sont gérés par des collectivités locales, des associations à but non lucratif, des caisses de retraite, etc. Ces maisons ont pour vocation d’accueillir des personnes âgées valides et autonomes mais qui ne souhaitent plus vivre seules et/ou qui souhaitent bénéficier de services collectifs. Ils sont habilités à héberger des personnes bénéficiant de l’aide sociale.

Les résidences services

Dans les résidences services, comme dans les foyers-logements, les personnes âgées vivent dans un logement indépendant et peuvent choisir de bénéficier de services collectifs. Les personnes âgées peuvent être propriétaires ou locataires de leur appartement. Il s’agit de résidences commerciales voire associatives. L’éventail de tarif proposé s’élargit et devient plus accessible que dans un passé récent. Elles sont généralement peu, voire pas du tout, médicalisées.

L’hébergement temporaire

L’hébergement temporaire est une forme d’accueil limité dans le temps (trois mois).

Intermédiaires entre le foyer logement et la maison de retraite, ces structures peuvent être autonomes ou rattachées à une maison de retraite médicalisée. L’hébergement temporaire est indiqué en cas d’absence des proches, de sortie d’hospitalisation, de travaux dans le logement de la personne âgée, etc. Il peut aussi permettre à une personne âgée de se familiariser avec une maison de retraite et de voir si elle lui convient ou non avant de s’y installer définitivement.

L’accueil de jour

L’accueil de jour est destiné à des personnes vivant à domicile. Il permet de les accueillir pour une période allant d’une demi-journée à plusieurs jours par semaine.

Les accueils de jour sont situés dans des hôpitaux gériatriques, dans des maisons de retraite médicalisées (Ehpad) ou sont autonomes. Les personnes âgées bénéficient d’activités visant à les stimuler et à maintenir leur autonomie.

Il existe des structures d’accueil de jour spécifiques pour les personnes souffrant d’une maladie d’Alzheimer ou apparentée. L’admission en centre d’accueil de jour se fait après un diagnostic établissant l’existence de troubles neurodégénératifs.

L’accueil de jour permet aux aidants de la personne âgée de profiter de moments de répit.

L’accueil de nuit

L’accueil de nuit est un mode d’hébergement à temps partiel en maison de retraite destiné à des personnes vivant à domicile.

Il leur permet de bénéficier des services de la maison de retraite, en particulier pour l’accomplissement des actes de la vie quotidienne : coucher, lever, habillage, toilette, prise de médicaments, de repas …

L’accueil de nuit favorise ainsi le maintien à domicile de personnes ayant une perte d’autonomie.

Il permet également aux aidants de la personne accueillie la nuit de profiter de moments de répit.

Pas de réponse à votre question ?

Chaque situation est différente.

Laissez vos coordonnées et nous vous contactons pour une réponse personnalisée.

Vous préférez parler directement à un conseiller ?

Appelez-nous au 0811 65 28 28