Le polyhandicap est défini par le Centre Technique National d’Etudes et de Recherche sur les Handicaps et les Inadaptations (CTNERHI) comme “un handicap grave à expressions multiples avec une déficience motrice et une déficience mentale sévère ou profonde, entraînant une restriction extrême de l’autonomie et des possibilités de perception, d’expression et de relation.”

Les personnes atteintes de polyhandicap sont victimes de plusieurs types de handicap qui se multiplient. Cela entraîne chez eux un besoin d’être accompagné et de bénéficier d’une prise en charge provenant d’un tiers. En France, 880 nouveaux cas d’enfants polyhandicapés sont diagnostiqués chaque année et 95 000 adultes polyhandicapés se trouvent dans les établissements médico-sociaux.

D'où vient le polyhandicap ?

Les causes du polyhandicap sont nombreuses et peuvent surtout survenir à tout moment :

  • Avant la naissance pour 50% des cas : malformations, Accidents Vasculaires Cérébraux (AVC) prénataux,
  • Pendant la périnatalité pour 15% des cas : souffrances fœtales, grandes prématurités,
  • La période post-partum pour 5% des cas: traumatismes, arrêts cardiaques.

Le reste des causes, environ 30% des cas de polyhandicap, demeurent inconnues. Néanmoins, l’atteinte au cerveau est généralement à l’origine du polyhandicap. Des recherches scientifiques portent actuellement sur l’existence de causes génétiques : les personnes avec des antécédents familiaux auraient plus de risques d’être eux-mêmes atteints de polyhandicap.

Quels sont les symptômes des personnes atteintes ?

Les personnes polyhandicapées souffrent de troubles moteurs parmi lesquels on retrouve :

  • Une infirmité motrice cérébrale (IMC) qui provoquent des troubles moteurs par lésion définitive non évolutive du cerveau,
  • Des paralysies,
  • Des mouvements anormaux des membres,
  • Une hypotonie massive,
  • Des troubles de l’équilibre,
  • Des chutes,
  • Des troubles orthopédiques.

Ces symptômes entraînent de nombreuses douleurs intenses chez les personnes atteintes de polyhandicap.

Le polyhandicap provoque également une déficience intellectuelle plus ou moins sévère. Cette déficience entraîne des difficultés chez la personne à se repérer dans l’espace et dans le temps. Elle peut également causer des troubles de la mémoire, et des troubles du langage.

Comment vivre à domicile avec un polyhandicap ?

Les personnes polyhandicapées nécessitent un accompagnement quotidien dans leurs gestes, tâches domestiques et également en termes de soins.

Elles peuvent être accompagnées par des intervenants à domicile qui sont qualifiés, formés et qui possèdent toutes les compétences nécessaires à la prise en charge de personnes dépendantes, et savent ainsi comment s’adapter à leur quotidien.

La personne polyhandicapée a besoin d’être assistée dans les gestes du quotidien comme la toilette, l’habillage ou encore l’alimentation. L’alimentation doit particulièrement être adaptée à la personne en fonction de ses capacités de déglutition. En effet, certaines personnes doivent avoir recours à une sonde gastrique pour éviter les refus de s’alimenter.

Les auxiliaires de vie ont également un rôle d’appui et de soutien moral auprès des personnes atteintes de polyhandicap et cela passe notamment par la communication. La communication est un aspect primordial dans le quotidien des personnes atteintes. Les professionnels savent comment s’y prendre avec les personnes polyhandicapées en utilisant un moyen de communication adéquat comme des codes imagés, des pictogrammes, ou encore des logiciels et des systèmes vocaux adaptés. La venue d’intervenants au domicile des personnes polyhandicapées leur permettent d’éviter la solitude, l’isolement ou encore la dépression.

Pour en savoir plus sur le polyhandicap, n’hésitez pas à vous renseigner ou soutenir des associations comme l’APF (Association des Paralysés de France).

Pas de réponse à votre question ?

Chaque situation est différente.

Laissez vos coordonnées et nous vous contactons pour une réponse personnalisée.

Vous préférez parler directement à un conseiller ?

Appelez-nous au 0811 65 28 28