L’arthrose et la polyarthrite sont deux formes de pathologies émanant du rhumatisme, désignant l’ensemble des douleurs d’articulations, des os, des muscles, des tendons et des ligaments. Ces maladies rhumatismales touchent près de 20 millions de français de tout âge, pouvant commencer dès l’enfance et augmentant avec le vieillissement.

Qu'est-ce que l'arthrose ?

Appelée aussi ostéoarthrite, cette première pathologie se caractérise par une usure anormale du cartilage qui provoquent des douleurs aux articulations. Les zones les plus touchées sont le genou, la hanche et la colonne vertébrale mais d’autres articulations peuvent subir ces douleurs comme le poignet ou la cheville. En France, 6 millions de personnes sont touchées par cette maladie. Elle peut apparaître très tôt de façon précoce mais touche majoritairement les femmes après 60 ans.

Quels sont les symptômes de l'arthrose ?

L’arthrose se caractérise principalement par des douleurs au niveau des articulations. Les personnes atteintes de cette pathologie peuvent également ressentir une certaine raideur aux articulations, particulièrement forte au réveil matinal. Le changement de température peut causer malheureusement des douleurs supplémentaires. Dans des cas plus rares, on peut constater une inflammation de l’articulation. Tous ces symptômes provoquent un réel manque de souplesse voire des troubles de la marche.

Quelles sont les causes de la maladie ?

Caractérisée par une dégénérescence du cartilage, celui-ci va s’altérer progressivement en diminuant la protection des os. C’est cette usure qui va provoquer un tiraillement dans les articulations et rendre difficile les gestes naturels du corps humain. L’obésité, le surpoids et l’insuffisance d’activité physique peuvent également être des causes importantes de l’arthrose. Une pratique intensive de sports ou une production trop répétitive de certaines faits et gestes peuvent également causer un risque d’arthrose.

Si vous souffrez de douleurs articulaires et pensez avoir de l’arthrose, il faut consulter un médecin qui pourra prescrire une analyse de sang et une radiographie afin d’identifier les causes de vos problèmes et pouvoir les atténuer.

Comment prévenir l'arthrose ?

Afin de prévenir l’arthrose, il est fortement conseillé de pratiquer une activité physique régulière, variée et douce de type marche, cyclisme, natation, yoga et ainsi éviter de pratiquer des sports trop intenses. L’alimentation joue également un jour primordial dans la prévention de ces maladies. Faire attention à son poids grâce à une alimentation saine et équilibrée permettra de prévenir l’arthrose puisque l’excès de poids aura tendance à user excessivement les articulations.

Comment soigner la maladie ?

Souvent marquée par une douleur au niveau de l’articulation, l’arthrose est soulagée par des moments de repos et la nuit. Étant la première cause de handicap physique en France, des traitements peuvent venir atténuer ces symptômes. On retrouve parmi ces traitements les anti-inflammatoires, l’injection d’acide hyaluronique, de la cortisone ou encore les séances de kinésithérapie pour assouplir les mouvements. Il est également possible de porter un collier cervical pour soulager l’arthrose du cou et d’utiliser des semelles orthopédiques ou une canne pour l’arthrose de la hanche. Dans certains cas où le cartilage sera trop usé, un médecin pourra vous prescrire une prothèse.

Qu'est-ce que la polyarthrite rhumatoïde ?

La polyarthrite peut être distinguée de l’arthrose puisqu’il s’agit quant à elle d’une maladie inflammatoire. Elle fait partie des “arthrites chroniques”, appelées aussi “maladies auto-immunes” désignant l’agression du système immunitaire contre les propres organes d’un individu. A la différence de l’arthrose, la polyarthrite ne touche pas uniquement les articulations mais aussi toutes les autres zones du corps et intervient de façon symétrique : elle touche les deux côtés de l’articulation et non une seule.

Aujourd’hui, environ 0,25% de la population française est atteint par cette maladie, qui touche généralement les personnes entre 40 et 60 ans.

La connaissance de cette pathologie n’est encore pas totalement approfondie puisque son évolution reste encore inconnue. De manière générale, la maladie s’aggrave et les douleurs s’amplifient. Dans certains cas, la maladie s’estompe et va même parfois jusqu’à disparaître totalement.

Quels sont les symptômes de la polyarthrite ?

Les symptômes s’apparentent aux autres formes de rhumatismes dans la mesure où les douleurs sont de même nature. La polyarthrite peut causer également une raideur au niveau des articulations telles que les poignets et les genoux. Les articulations ont tendance à gonfler lorsque l’on souffre de polyarthrite ce qui rend les mouvements du corps relativement difficiles à exécuter.

Ces symptômes sont dues à une inflammation de la membrane synoviale, membrane qui entoure les articulations, qui fait gonfler celles-ci. L’inflammation va même jusqu’à aller aux cartilages, aux tendons, ligaments, muscles et aux os. Les facteurs déclenchants de la maladie sont encore très peu connus mais il s’agit dans la plupart des cas de facteurs génétiques, biologiques et environnementaux.

Dans les cas les plus sévères, la polyarthrite rhumatoïde peut former des complications à la formation de simples gestes du quotidien et aggraver certaines zones du corps :

  • Sécheresse des yeux et de la bouche,
  • Atteinte au coeur,
  • Atteinte des poumons ou reins,
  • Anémie inflammatoire.

Comment diagnostiquer la polyarthrite ?

Le diagnostic doit être fait rapidement dès que les symptômes apparaissent afin de traiter au mieux la maladie. En cas de douleurs aux articulations ou autres membres, un examen plus approfondi donnera l’indication de la maladie en question. Certaines fois, une simple analyse de sang permettra d’éclaircir l’origine du problème.

Si les symptômes évoqués viennent à se compliquer, la maladie peut rendre le patient invalide et l’obliger à utiliser un fauteuil roulant lors de ses déplacements.

L'aide à domicile pour faciliter le quotidien

Les étapes du quotidienne peuvent vite devenir un fardeau face aux symptômes de ces pathologies. Vous pouvez facilement faire appel à des auxiliaires de vie qui viennent accompagner au quotidien les personnes atteintes de maladies rhumatismales.

Les services à la personne interviennent dans toutes les tâches comme l’aide aux repas, au lever et au coucher, aux déplacements, au ménage et au repassage et toutes formes de soins d’hygiène comme l’aide à la toilette, l’aide à la prise de médicaments ou encore des soins infirmiers si besoin.

Pas de réponse à votre question ?

Chaque situation est différente.

Laissez vos coordonnées et nous vous contactons pour une réponse personnalisée.

Vous préférez parler directement à un conseiller ?

Appelez-nous au 0811 65 28 28