L’importance de la prévention bucco-dentaire en Ehpad

prevention dentaire ehpad Amapa

En novembre 2019, l’Agence Régionale de Santé Grand Est annonçait son soutien au projet “Prévention en Ehpad” proposé par la Résidence Les Acacias, établissement du groupe Doctegestio-Amapa. L’axe de prévention bucco-dentaire en Ehpad avait particulièrement séduit l’ARS. L’heure est désormais à la concrétisation. Marie-Thérèse Bastien, Directrice des Acacias, expose les actions prévues qui commenceront en mars 2020 et présente les partenaires associés à cette mise en œuvre.

De gauche à droite, Marie-Thérèse BASTIEN, Directrice de la résidence Les Acacias – Amapa, Selma BENHAMOU, référente en hygiène bucco-dentaire – Doctocare, Carine BENHARROUS, Directrice des opérations de l’activité dentaire – Doctocare, Laurence ROLLAND, Infirmière référente Ehpad Les Acacias – Amapa

“Dans les actions de prévention santé portées au sein de notre Ehpad, la prévention bucco-dentaire tient une place majeure. En effet, elle permet souvent de limiter les risques de dénutrition et les conséquences induites d’un tel état sur la santé de nos résidents. Nous avons donc souhaité développer ce nouvel axe dont les actions concrètes se mettront en place au cours des années 2020 et 2021”

Marie-Thérèse Bastien

Formation, bilan et accompagnement

« Pour favoriser la prévention bucco-dentaire de nos 62 résidents et limiter leur risque de dénutrition, nous avons établi, avec Carine Benharrous, directrice des centres dentaires Doctocare, opérateur santé du groupe Doctegestio, un plan rythmé en trois types d’actions :

  • Des formations en hygiène bucco-dentaire pour tous nos résidents et l’ensemble des 19 professionnels de l’établissement. Selma Benhamou, référente en hygiène bucco-dentaire Doctocare interviendra en 6 séances au sein de l’Ehpad pour former les résidents et les personnels soignants. Une nutritionniste interviendra en complément pour aborder les aspects dénutrition à raison de 6 séances de 3 heures chaque année ;
  • Des bilans bucco-dentaires de chaque résident, réalisé au sein de l’Ehpad par un chirurgien-dentiste de Montigny-lès-Metz ;
  • De l’accompagnement des résidents en cabinet dentaire pour la poursuite des soins, prothétiques si nécessaire. Nous estimons qu’au moins la moitié des résidents en auront besoin.

Notre rôle est de mettre en relation les résidents et les professionnels de santé spécialisés dans ce domaine. »

Pourquoi la prévention bucco-dentaire est-elle indispensable en Ehpad ?

Carine Benharrous précise : « par ces actions, nous voulons :

  • Eviter l’apparition de pathologies liées à un défaut d’hygiène bucco-dentaire entraînant édentation, difficultés masticatoires et à terme dénutrition de la personne âgée ;
  • Améliorer la prise en charge de la santé des résidents dans une démarche globale prévoyant un volet de prévention indispensable, suivi de bilans diagnostiques et entraînant le cas échéant un processus de soins en cabinet avec accompagnement des équipes soignantes de l’Ehpad ;
  • Coordonner les soins autour des résidents. Il s’agissait jusqu’alors de répondre à une necessité de soins ponctuels souvent induite par la douleur ou la gêne du résident et de sa famille en recherche de solutions pour son proche. Il s’agit désormais d’être plutôt dans une démarche préventive afin d’anticiper les actes de soins nécessaires ;
  • Faciliter le travail des acteurs du territoire par une mise en relation directe entre les patients résidents de l’Ehpad et les chirurgiens-dentistes du secteur, préalablement contactés, dans une démarche coordonnée. »

En phase pilote agrémentée d’indicateurs de suivi et de point d’évaluation réguliers, cette action de prévention bucco-dentaire sera limitée à l’Ehpad Les Acacias. Dans un deuxième temps, les dix autres Ehpad du groupe Amapa situés dans un rayon de 20 kilomètres autour de Metz pourraient mettre en place cette même initiative pour assurer une meilleure santé de leurs résidents.

Cette démarche s’inscrit dans la volonté du groupe Doctegestio de contribuer à ce que l’accès de chacun aux soins soit une réalité. La transversalité est au cœur de son action permettant grâce au maillage territorial de ses activités et de ses équipes sur une vaste partie du territoire, de prendre en charge des patients qui sont souvent, malgré les incitations des autorités de santé, les « oubliés » du système de soins. Partout où les usagers en auront besoin, Doctegestio et ses opérateurs Amapa et Doctocare seront à leurs côtés pour participer activement à la mission de service public de la santé.

Découvrez nos autres actualités ou abonnez-vous à notre newsletter.

DG Hotpot : déjà cinq ans d’existence au sein du groupe Doctegestio

Dghotpot anniversaire

1er janvier 2015, dans les cuisines des résidences pour personnes âgées d’Amapa, opérateur médico-social du Groupe Doctegestio, les cuisiniers et personnels de cuisine change de casq…, de toque.

Une nouvelle société de restauration vient de naître, et les personnels de l’ancienne société de restauration découvrent leur nouvelle société. Elle aura pour nom de baptême DG Hotpot et elle aura pour première mission d’assurer la confection des repas pour les établissements d’accueil de personnes âgées Amapa situés en Moselle.

1000 repas chaque jour, auxquelles s’ajoutent les 250 repas du portage à domicile.

Les repas pour personnes âgées doivent répondre à des caractéristiques très précises en quantité, et en contenu nutritionnel. Si les chefs doivent avoir des qualités culinaires, ils doivent aussi savoir répondre à ces éléments, ainsi qu’à une forte diversité dans leur production, liée au respect des régimes et des textures.

Savez-vous par exemple, que ces équipes de cuisine sont capables de fournir en repas mixés des plats qui ont exactement la même saveur que lorsqu’ils sont en texture normale ? Si vous passez par là, demandez une dégustation à vos collègues…

Cette même année 2015, en août DG Hotpot reprend la fabrication des repas à l’Ehpad de Saint Gervais, et quelques semaines plus tard, les établissements de village de vacances de Popinns demande de l’aide pour y assurer la restauration. Dans ces derniers, les habitudes et les besoins des vacanciers devenant plus ponctuels, la collaboration prends désormais une autres forme. Mais de nouveaux établissements, des cliniques arrivent dans le groupe. Trois d’entre elles sont déjà servies par les équipes de DG Hotpot, la Clinique Malartic à Ollioules (83), la Clinique Saint-Brice (77) et l’Hôpital de Chantilly (60). D’autres se préparent à bénéficier des services de l’opérateur de restauration.

En même temps que ces intégrations se réalisent, les équipes participent aux projets inhérents aux cuisines de collectivité. La lutte contre le gaspillage alimentaire devient une priorité, l’utilisation croissante de produits locaux et l’organisation de circuits courts en est une autre. Enfin, en ce début d’année 2020, la société intègre une partie de sa comptabilité pour mieux maîtriser les indicateurs économiques. 

Croissance, qualité, équilibre économique, et respect de l’environnement sont les objectifs prioritaires des équipes de DG Hotpot, filiale restauration du groupe Doctegestio.

Dans les établissements d’accueil pour personnes âgées, la restauration est un éléments important de leur bien-être et fait partie de l’animation. Dans les cliniques elle participe à améliorer les séjours des patients. Les collaborateurs doivent avoir de nombreuses qualités (gastronomie, économie, diététique) mais il faut aussi du cœur et de l’humanisme pour accomplir cette mission auprès des personnes fragiles.

En ce 5ème anniversaire de présence au sein du groupe, nous voulons vous faire connaître DG Hotpot et remercier nos collègues pour l’exécution parfaite de leur mission. 

Joyeux anniversaire à la jeune société et à ses équipes !

L’ARS Grand-Est sélectionne le projet de l’Ehpad Les Acacias

ars acacias amapa

Dans une approche conciliant les champs médicaux-sociaux et sanitaires, l’Ehpad « Les Acacias » établissement médico-social du groupe Doctegestio, a déposé un projet sur la prévention bucco-dentaire ainsi que la dénutrition, et sur l’activité physique pour les personnes âgées. L’ARS Grand-Est a décidé de soutenir ce projet.

Le plan Ma Santé 2022

Mme Agnès Buzyn, Ministre des solidarités et de la santé, a placé lors de la présentation du plan « Ma Santé 2022 » la prévention et la promotion de la santé tout au long de la vie et dans tous les milieux au rang des priorités nationales de santé publique.

L’ARS Grand-Est, parmi les défis de santé auxquels la région doit faire face, a mis en évidence le vieillissement de la population avec une forte hausse de personnes âgées et dépendantes à horizon 2030, et de fortes inégalités d’accès aux soins notamment.

Dans ce contexte, plusieurs objectifs ont été retenus dans le cadre du Projet Régional de Santé Grand Est pour la période 2018 – 2023, au rang desquels figurent la prévention, la promotion de la santé ainsi que l’amélioration d’accès aux soins pour les personnes âgées ou fragiles. Avec le même objectif le département de la Moselle a lancé un appel à projet concernant les actions de prévention en Ehpad.

Le projet

Prévention bucco-dentaire et dénutrition

Selon l’Union Française pour la Santé Bucco-Dentaire :

« L’état de santé bucco-dentaire des personnes âgées en France est dégradé. Plus du tiers des personnes âgées en perte d’autonomie souffrent de pathologies bucco-dentaires pouvant avoir des conséquences graves sur leur santé : risques de dénutrition, pathologies cardiaques, articulaires, rhumatismes… D’après la dernière étude de l’Institut de Veille Sanitaire, la vie en institution réduirait le recours au chirurgien-dentiste de près de 25%, par rapport à la vie à domicile Cette enquête souligne aussi les besoins de sensibilisation à la prévention et de formation du personnel soignant pour ces pathologies. »

Le projet de l’Ehpad Les Acacias vise d’une part à favoriser la prévention bucco-dentaire des résidents en Ehpad et limiter le risque de dénutrition. 

Il consiste en la mise en relation entre les résidents et des professionnels de santé pour assurer une formation préventive ainsi qu’un suivi régulier des bases de l’hygiène bucco-dentaire. Il vise également à l’accompagnement des résidents en cabinet dentaire pour la poursuite des soins, prothétiques le cas échéant à la demande du praticien suite au bilan bucco dentaire initié au sein de l’Ehpad. 

Pour la réalisation de cette partie du projet, Amapa activité médico-sociale du groupe Doctegestio, collabore avec Doctocare, activité médicale du groupe.

La pratique de l’activité physique

Que ce soit l’OMS en 2004, l’INSERM en 2008 ou la HAS en 2011, tous mettent en évidence le rôle préventif de l’activité physique dans de nombreuses pathologies chroniques : maladies cardiovasculaires, diabète, obésité, cancers …

Les effets physiques directs sont bien connus, amélioration des fonctions cardio respiratoire, locomotrices et des troubles de l’équilibre, et musculaires.

L’activité physique a également un rôle essentiel dans la préservation du lien social.

Face à de tels bénéfices il est important d’assurer le développement de la pratique d’activités physiques.

Le projet proposé veut faciliter la compréhension des enjeux de l’activité physique d’une part et d’autre part proposer un environnement facilitant cette activité.

La pratique d’une activité physique adaptée est affaire de professionnels croisant des compétences dans le domaine du sport et de la santé. 

  • Elle sera pratiquée par des professionnels qualifiés (personnels soignants spécifiquement formés ou personnel titulaire d’une licence APA),
  • Elle reposera sur une évaluation préalable de la situation du résidant impliquant le médecin traitant, lequel a été sensibilisé à la pratique de l’activité physique adaptée.

L’activité physique adaptée est à la fois considérée comme un moyen de prévention de la perte d’autonomie mais aussi comme un moyen thérapeutique non médicamenteux. Les activités pratiquées seront prescrites par le médecin traitant et tracées dans le dossier médical du pensionnaire.

En date du 8 novembre 2019, la Délégation Territoriale de Moselle de l’Agence Régionale de Santé Grand-Est a informé la directrice de l’Ehpad Les Acacias que le projet déposé par Amapa était retenu et financé.

Un spectacle pour vivre ensemble et changer le regard sur la vieillesse

Amapa spectacle intergenerationnel

Médaillé de bronze au Silver Show 2019 dans la catégorie “Meilleure initiative des professionnels du Grand Âge”, le spectacle intergénérationnel de la résidence Les Acacias d’Amapa, la marque médico-sociale du groupe Doctegestio, a fait sensation. Marie-Thérèse Bastien et Françoise Eynius, respectivement directrice et animatrice de l’Ehpad, nous parlent de cette belle initiative partagée.

Pourquoi ce spectacle ?

Le projet de monter un spectacle avec les résidents et les équipes était dans nos têtes depuis quelque temps déjà. Mais c’est réellement en 2018 que nous nous sommes lancés ce défi, motivés par le 10ème anniversaire de l’établissement, que nous souhaitions fêter de façon originale l’année suivante. L’occasion était trouvée, les équipes, résidents et familles parties prenantes, nous avons donc mis notre projet en route.

Pourquoi un spectacle intergénérationnel et multiculturel ?

Notre Résidence est un établissement pleinement ouvert sur la ville et à ses riverains. Il joue un rôle actif dans son environnement et, dans chacune de ses actions, inclut ses seniors résidents dans la société. La conception de notre spectacle intégrait donc dès le départ cette dimension d’ouverture. Notre ouverture générationnelle a associé les résidents et les collaborateurs de l’Ehpad aux enfants de la crèche, de l’école primaire et du lycée du bâtiment de notre ville de Montigny-lès-Metz. Tous les acteurs de ces différentes structures ont été de suite intéressés par notre spectacle qui est très vite devenu un projet partagé. Notre ouverture a également été culturelle par la participation d’élèves allophones nouvellement arrivés en France. Nous avons alors intitulé notre spectacle Melting pot !

Marie-Thérèse Bastien et Françoise Eynius

Les quatre saisons, un thème symbolique ?

Pour réunir tous ces participants motivés, nous avons cherché un thème fédérateur. Celui des quatre saisons nous est très vite apparu comme idéal puisqu’il correspondait aussi aux quatre temps de la vie. Les bébés de la crèche et les enfants de l’école primaire incarnaient le printemps, l’été était représenté par les lycéens et les jeunes allophones, les salariés ont virevolté telles des feuilles d’automne et nos résidents ont clôturé le spectacle sous leurs bonnets blancs hivernaux. Toute une symbolique autour du parcours de la vie et du socle nécessaire pour avancer en créant du lien avec les autres.

Comment le spectacle a t-il été préparé ?

Pendant une année entière, tous les participants ont ensemble fabriqués les décors, les costumes, choisis les textes à lire et les musiques, conçus les chorégraphies et les mises en scène. Les uns et les autres apportaient leurs idées et leurs compétences dans un esprit de vivre ensemble simple et sincère où chacun avait sa place. De très riches échanges et des moments de partage chargés en émotion ont été le ciment de cette cohésion au-delà des âges et des cultures.

Ce spectacle a t-il permis de changer le regard de la société sur la vieillesse et le travail en Ehpad ?

La société actuelle est fortement imprégnée des valeurs associées à la jeunesse. Face à ce jeunisme, la vieillesse reste encore associée à l’image d’une étape décadente de la vie, voire d’inutilité. Notre spectacle, et surtout les temps d’échanges consacrés à sa préparation, ont permis à toutes les générations associées, de changer leur regard sur la place et le rôle des seniors dans la société. Une image positive de la vieillesse a pu être montrée.

En outre, dans un contexte d’Ehpad bashing induisant un travail dévalorisé au sein de nos établissements et donc des difficultés de recrutement de personnel, notre initiative montre concrètement à la fois que nous prenons soin des résidents qui nous sont confiés et que nos équipes pratiquent plus qu’un métier mais un véritable rôle d’accompagnateur de vie.

Y aura t-il des suites données à ce spectacle ?

Oui, les liens tissés au cours de ce spectacle vont perdurer. Une chorale intergénérationnelle est entrain de se constituer avec comme objectif l’enregistrement de plusieurs chansons. La co-écriture d’un livre retraçant toutes les expériences de vies est également prévue.

Un dernier mot ?

Je finirai par une citation de Victor Hugo “L’un des privilèges de l’âge, c’est d’avoir, outre son âge, tous les âges”.

Un spectacle intergénérationnel pour les 10 ans de la Résidence Les Acacias

spectacle 10 ans acacias

Toutes les générations étaient réunies le 29 juin 2019 à Montigny-lès-Metz pour fêter le 10e anniversaire de la Résidence Amapa Les Acacias. Cet établissement ouvert à la ville et à ses riverains joue un rôle actif dans son environnement et, par ses actions, incluent ses seniors résidents dans la société. Il était donc évident de fêter les 10 ans d’existence de l’établissement avec la Ville et ses partenaires : Crèche Les Pinsons, Ecole primaire Peupion, Lycée technique du BTP.

Après une année de préparation, ils ont donné tous ensemble un spectacle anniversaire musical et théâtral sur le thème des quatre saisons et des quatre âges de la vie. Résidents, enfants, adolescents, familles, riverains et intervenants professionnels de la résidence ont partagé un moment festif et joyeux rempli d’émotion.