Skip to content

Aide à domicile Parkinson

Vous prenez soin d’une personne atteinte de la maladie de Parkinson, ou vous êtes vous-même dans cette situation.

Ne restez pas seul(e) et soyez soutenu(e) par des professionnels à domicile.

Laissez vos coordonnées pour un rappel gratuit

    Financer vos services d'aide à domicile

    Si vous n'êtes pas à la retraite

    La Prestation de compensation du handicap (PCH) peut participer au remboursement lié à la perte d’autonomie. Ce service est attribué après évaluation du degré d’autonomie de la personne, de ses ressources et de ses besoins.

    Pour pouvoir bénéficier de la PCH, vous devez rencontrer :

    • Une difficulté absolue pour la réalisation d’une activité ;
    • Ou une difficulté grave pour la réalisation d’au moins 2 activités.

    La difficulté à accomplir ces activités (mobilité, entretien personnel, communication, tâches et exigences générales, relations avec autrui) est qualifiée d’absolue lorsqu’elles ne peuvent pas du tout être réalisées par vous-même. La difficulté à accomplir ces activités est qualifiée de grave lorsqu’elles sont réalisées difficilement et de façon altérée par vous-même.

    Si vous êtes à la retraite

    L’Allocation Personnalisée d’Autonomie (APA) permet également aux personnes touchées par la maladie de Parkinson de bénéficier des aides dont elles ont besoin dans leur vie quotidienne (se déplacer, se nourrir, faire une activité physique).

    Les conditions pour obtenir cette allocation sont les suivantes :

    • Résider en France ;
    • Avoir plus de 60 ans ;
    • Relever du groupe iso-ressources (GIR) 1 à 4.

    Services polyvalents d’aide et de soins à domicile (SPASAD)

    aide à domicile personne handicapée

    Les SPASAD, services polyvalents d’aide et de soins à domicile, assurent à la fois les missions d’un service de soins infirmiers à domicile (SSIAD) et celles d’un service d’aide et d’accompagnement à domicile (SAAD). Ainsi, les familles et les personnes touchées par la maladie de Parkinson bénéficient de ces services au sein de la même structure, permettant une meilleure coordination des services.

    Ces aides et ces soins sont destinés aux personnes âgées et aux personnes handicapées et permettent d’accompagner la personne dans sa vie quotidienne à domicile (repas, habillage, linge, toilette, …) et hors du domicile (transports et déplacements).

    Les prestations du SPASAD prenant en compte des soins infirmiers sous soumis à une prescription médicale. Pour bénéficier de ces soins, il faut également être âgé de plus de 60 ans ou être en situation de handicap ou de perte d’autonomie.

    En ce qui concerne l’aide à domicile, une prescription médicale n’est pas nécessaire, mais vous pouvez toutefois aborder le sujet avec votre médecin traitant.

    Comme pour l’intervention d’un SSIAD, les dépenses liées aux soins infirmiers délivrés sont pris en charge par l’assurance maladie.

    Pour les interventions d’aide à domicile, les dépenses sont à la charge de la personne, mais comme mentionné précédemment, des aides financières peuvent être accordées par le département (APA et PCH).

    N'attendez plus

    Chaque situation est différente.

    Nos conseillers vous écoutent et mettent en place des interventions qui répondent à vos besoins.

    aide domicile personne agee

    Maladie de Parkinson : comprendre, repérer, réagir

    La maladie de Parkinson touche plus de 200 000 personnes en France. Elle affecte le cerveau des malades en s’attaquant à des neurones essentiels du système nerveux.

    Ces neurones influent directement sur le comportement et sont à l’origine des ressentis de plaisir et de la motivation de la personne.

    Le système nerveux central étant touché, des troubles progressifs du mouvement vont apparaître comme des tremblements, des mouvements ralentis (akinésie) ou une raideur des membres.

    D’autres signes non-moteurs se manifestent avec la maladie : fatigue, troubles du sommeil, douleurs, troubles digestifs et urinaires.

    La maladie de Parkinson détruit des neurones à dopamine. C’est la disparition de 50 à 70 % de ces neurones qui laisse apparaître les symptômes principaux. Ces neurones sont indispensables au contrôle des mouvements.

    En l’absence de ces neurones, le patient va devoir penser pendant qu’il effectue des mouvements qu’il réalisait avant automatiquement comme sourire, marcher, écrire.
    Mais la dopamine est également la molécule qui nous permet de ressentir des émotions. Les personnes atteintes de la maladie de Parkinson sont donc susceptibles d’avoir des troubles de l’humeur, d’être apathiques, dépressives ou anxieuses.

    L’évolution des symptômes de la maladie de Parkinson peut devenir très invalidante pour la personne. Il est donc nécessaire de déclarer à son médecin les modifications du comportement afin de pouvoir être pris en charge rapidement et efficacement.

    Accompagnement d’un patient Parkinson

    La connaissance de la maladie et des traitements appropriés par la personne atteinte et ses proches est le premier pas à effectuer pour avancer. Ainsi, les symptômes ou les réactions du malade pourront être anticipés.

    L’acceptation de la maladie peut être une étape difficile, le soutien moral de l’entourage est primordial pour aider la personne. Le handicap évoluant, il sera important de parler, écouter, faire des jeux, bouger, sortir avec le malade pour ne pas qu’il s’isole.

    Nous sommes conscients des complications apportées par la maladie de Parkinson. Il est important pour les aidants familiaux accompagnant le malade de se faire aider et soutenir également. Notre expertise et la compétence de nos équipes professionnelles peuvent vous aider dans cette situation.

    Soutenir la recherche

    Que vous souhaitiez faire un don, transmettre votre patrimoine ou devenir bénévole, vous pouvez accompagner l’association France Parkinson qui s’investit chaque jour pour venir à bout de la maladie de Parkinson.

    Contactez-nous

    soins infirmiers